La página web nº1 del mundo sobre la audición y la pérdida auditiva
Desde 1999

22 de abril de 2014

La musique forte endommage les nerfs du cerveau

La musique forte avec des écouteurs a le même effet sur les nerfs du cerveau que la sclérose en plaques et peut entraîner une perte d’acuité auditive.

La musique forte endommage les nerfs du cerveau

La musique forte écoutée à l’aide d’écouteurs peut entraîner une perte auditive qui a un effet similaire sur les nerfs du cerveau que la sclérose en plaques. La recherche démontre que les niveaux de bruit supérieurs à 110 dB affaiblissent  l'isolation des fibres nerveuses qui transmettent les signaux de l'oreille au cerveau. La perte de cette couche protectrice, la myéline, perturbe les signaux nerveux électriques.

Le même processus, suite à une attaque du système immunitaire, endommage les nerfs dans le cerveau et aboutissent à la sclérose en plaques.

Il est bien connu que les bruits forts peuvent entraîner à des problèmes auditifs tels que la perte auditive temporaire ou des acouphènes (bourdonnements dans les oreilles) voire une perte auditive permanente. Cependant, c'est la première fois que les scientifiques ont été capables d'identifier les dommages aux cellules nerveuses à la suite de l'exposition au bruit.

«La recherche nous permet de comprendre le parcours  depuis l'exposition à des bruits forts jusqu’à la perte d'audition. En disséquant les mécanismes cellulaires qui entraînent cette condition, les chercheurs sont susceptibles d'apporter un avantage très important aux soins de santé nécessaire à une population plus importante. Ces travaux contribueront à la prévention ainsi que la progression dans la recherche de traitements appropriées contre la déficience auditive », a déclaré le chercheur principal, le Dr Martine Hamann de l'Université de Leicester au Royaume-Uni.

L’audition peut être restituée

Les scientifiques ont constaté que quand la perte auditive est le résultat d’une exposition au bruit, la perte de myéline peut repousser au fil du temps, ce qui signifie que la capacité auditive peut être restituée.

Ce travail fait partie de la recherche en cours sur les effets des bruits sur le noyau cochléaire, une région du tronc cérébral qui reçoit des signaux sonores de l'oreille interne. Sur la base de ces résultats, les scientifiques peuvent être en mesure de développer une nouvelle méthode de traitement.

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique de l'Académie Nationale des Sciences.

Source : www.independent.co.uk

Use nuestros artículos

Nuestros artículos están a su disposición. El único requisito es que proporcione el enlace directo del artículo específico que desee utilizar en su web e indique a hear-it como fuente.

Por el contrario, las imágenes que aparecen en hear-it no pueden utilizarse, ya que no tenemos el copyright de las misma, solo hear-it tiene el derecho de editarlas en su web.