Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Le lien entre les acouphènes et la déficience auditive

La recherche médicale au cours de ses dernières années a montré que les personnes qui souffrent d’acouphènes souffrent également d’une certaine sorte de déficience auditive.

Le lien entre les acouphènes et la déficience auditive

Une déficience auditive peut se présenter sous de nombreuses formes différentes et à une gamme de fréquences différentes. Pour certains, cette perte auditive peut être faible ou affecter seulement une gamme de fréquences étroite à la suite d'une lésion mineure à l'oreille interne sans toutefois entraîner de déficience auditive mis à part les acouphènes.

Ceci pourrait signifier que ce type de déficience auditive ne peut pas être mesuré par des tests auditifs conventionnels. Dans ce cas, cette déficience auditive s’appelle une perte auditive subtile. Un signe typique de la perte auditive subtile est qu’il est difficile d’entendre à cause du bruit de fond.

Absence de données auditives

La recherche médicale effectuée ses dernières années indique que l'acouphène est causé par l'absence ou la réduction de l'activité nerveuse dans les nerfs qui relient la partie endommagée de l'oreille interne au système nerveux central dans le cerveau. Ceci entraîne une augmentation de l'activité nerveuse lorsque les signaux se déplacent vers le centre auditif du cerveau. Lorsque cette augmentation de l'activité atteint le centre auditif du cerveau, un son est entendu, même si l'oreille ne capte aucun son externe. Ceci est un acouphène.

Une surexposition acoustique peut endommager les cellules ciliées de l'oreille interne ainsi que les nerfs qui envoient des signaux de l'oreille interne au cerveau. Une surexposition acoustique peut entraîner une perte auditive induite par le bruit.

Les cellules ciliées et les nerfs peuvent également être endommagés par d'autres choses telles que les médicaments otoxiques qui peuvent également entraîner l'acouphène.

Signes spontanés dans le cerveau

Selon la recherche médicale, c'est l’absence d’approvisionnement auditif de l'oreille interne au cerveau qui provoque les nerfs auditifs entre l'oreille interne et le cerveau d'envoyer spontanément des signaux au cerveau qui sont interprétés comme son - et c'est l'acouphène.

Dans la plupart des essais sur les animaux, dans lesquels l'animal avait une déficience auditive, les animaux avaient des acouphènes. D'autres tests ont montré que les êtres humains ayant un approvisionnement auditif réduit sont plus susceptibles d'entendre des sons fantômes.

D'autres études ont cependant montré que le traitement de la déficience auditive et avec une augmentation de l’approvisionnement auditif- par exemple, grâce à des appareils auditifs ou des opérations - peuvent réduire l'acouphène ou du moins la sensation d'acouphène. Cela peut être parce que d'autres données auditives « masquent » totalement ou partiellement l'acouphène. Il peut cependant aussi être parce que les signaux spontanés dans les nerfs sont réduits.

Toute personne souffrant d'acouphènes a donc une forme de déficience auditive. D'autre part, les personnes qui souffrent de déficience auditive ne souffrent pas nécessairement d’acouphènes.

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.