Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Acouphène et hyperacousie

63 pour cent des patients qui souffrent d'acouphènes souffrent également d'hyperacousie.

Acouphène et hyperacousie

Les chercheurs du département ORL de l’hôpital Alarcón Foundation de Madrid en Espagne ont trouvé un lien entre l’hyperacousie (une hyper sensitivité aux sons externes et communs) et les acouphènes dans leur étude sur 213 patients d’un Département Acouphène.

L’étude a trouvé que la plupart des cas d’acouphène et d’hyperacousie sont associés à la perte d’acuité auditive. 83 pour cent des patients étaient déficients auditifs. 17 pour cent avaient une capacité auditive normale.

Impact sur la qualité de vie

Les participants de l’étude ont réalisé une autoévaluation de l’impact des acouphènes et de l’hyperacousie sur leur qualité de vie. 54 pour cent des patients étaient agacés par le bruit environnemental, et 52 pour cent déclaraient qu’ils n’étaient pas capables de poursuivre au moins une activité par jour à cause de leur intolérance au bruit. En plus, plus de la moitié des patients qui souffre d’hyperacousie et d’acouphène reportèrent un certain degré d’incapacité.

Autres facteurs : Sexe et stress

Les chercheurs ont trouvé qu’il y avait plus de risques que les femmes souffrent d’hyperacousie que les hommes. Plus de trois femmes sur cinq dans l’étude soufrèrent d’acouphène et d’hyperacousie alors que chez les hommes ce rapport était de moins de deux sur cinq. Les autres facteurs qui semblaient influencer étaient l’anxiété et le stress, qui touchaient jusqu’à 65 pour cent des patients qui soufrent d’acouphènes et d’hyperacousie. D’autres phobies étaient présentes dans 15 pour cent des cas.

Les patients qui souffrent d’hyperacousie peuvent recevoir le même traitement que les patients acouphéniques afin de soulager les symptômes, à l’aide de la TRT (Tinnitus Retraining Therapy) par exemple. Certains experts considèrent l’hyper sensitivité aux sons externes comme étant un état pré-acouphénique possible.

Source: “Estudio de la hiperacusia en una unidad de acúfenos” (“Hyperacusis Study in a Tinnitus Unit”), Acta de Otorrinolaringología Española 2003; 54: 617-622.

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.