Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

09 mai 2014

Beaucoup de pays n'ont pas de programmes de prévention pour prévenir et traiter la déficience auditive

Selon une étude, seulement 32 des 76 pays participant à une étude mondiale ont des programmes de prévention contre les maladies de l'oreille et la déficience auditive.

Beaucoup de pays n'ont pas de programmes de prévention pour prévenir et traiter la déficience auditive

Près de 60 % des pays qui ont répondu à une enquête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) n'ont pas la capacité de prendre en charge les soins nécessaires pour prévenir la perte auditive. Selon l’OMS, Les résultats de l'enquête ont fait l’objet d’un clair appel pour un passage à l'action pour les gouvernements.

Absence de plans

Dans une étude de 76 pays et régions menées par l'OMS, seulement 32 ont répondu à avoir investi dans un plan et un programme de prévention pour lutter contre la perte auditive. Selon l'étude , de nombreux pays manquent de personnel de santé qualifié, d’établissements de formation, de données ainsi que de plans nationaux pour répondre aux besoins des personnes atteintes de problèmes auditifs.

Le plus grand écart entre le besoin et les services aux personnes malentendantes a été trouvé en Afrique sub -saharienne.

Le monde est deficient auditif

Selon la propre estimation de l’OMS, plus de 5% de la population mondiale, soit près de 360 millions de personnes dans le monde souffrent de déficience auditive. Bien que le groupe le plus important sont les adultes, 32 millions d'enfants dans le monde souffrent de déficience auditive. Les enquêtes menées dans plusieurs pays européens et aux États-Unis montrent qu’entre 12 et 16 % de la population adulte de ces pays ont une perte d’acuité auditive.

La répartition des personnes ayant une perte auditive est inégale. L’Asie du Sud est la zone la plus importante avec 27 % du nombre total, suivie de près par l'Asie de l’Est, où 22% de la population déficiente auditive habite. Avec l'Afrique sub-saharienne, ces trois zones contiennent la plupart des pays sans programme d’aides pour les personnes déficientes auditives.

Appel à l'action

L'OMS a souligné que l'infection de l'oreille non traitée et les maladies évitables par vaccination telles que la méningite, la rougeole et les oreillons sont les principales causes de la perte auditive. Cela signifie qu’un investissement dans les vaccins ou autres traitements  permettrait de prévenir davantage la déficience auditive.

« Les résultats de cette enquête sont un appel clair d’un passage à l'action des gouvernements et des partenaires pour investir dans les soins de santé auditive et en particulier au niveau des communautés et milieux primaires », explique le Dr Etienne Krug, Directeur du Département OMS de la prévention contre la violence et les blessures invalidantes.

L’étude a été publiée sur le site internet de l'Organisation mondiale de la Santé.

Source : www.who.int/en/

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.