Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

25 octobre 2011

Beaucoup de personnes ne parlent pas de leur déficience auditive

De nombreuses personnes déficientes auditives choisissent de garder leurs problèmes pour elles-mêmes. Ceci peut entraîner certaines personnes à partir à la retraite de manière anticipée.

Beaucoup de personnes ne parlent pas de leur déficience auditive

Une étude effectuée par les membres de la RNID (connu maintenant sous le nom de Action on Hearing Loss), une association britannique pour les personnes déficientes auditives, montre que de nombreuses personnes déficientes auditives ne parlent pas ouvertement de leur problème auditif.  Un peu moins de la moitié des répondants ont parlé de leur incapacité auditive à leurs collègues et encore moins, 37%, à leur employeur. Et environ un tiers n'en parle pas du tout sur leur lieu de travail.

Une étude effectuée par la Hear-it AISBL au mois de mars et avril 2011 montre des résultats similaires. Elle démontre que seulement 39% parlent ouvertement de leur problème auditif avec leurs collègues et proches. 20% des répondants avouaient essayer de ne pas dévoiler leur problème auditif alors que plus de 16% répondirent « Je le garde pour moi ».

Les résultats suggèrent que certaines personnes ne se sentent pas capables de parler avec leurs collègues ou employeur. Ceci signifie qu'ils ne font pas appel aux ajustements possibles en termes de gestion de la déficience auditive au travail. Selon la RNID/Action on hearing loss, ceci est inquiétant.

La déficience auditive affecte la confiance en soi et beaucoup se sentent embarrassés.

40% des répondants du sondage annuel de la RNID sont d'accord avec le fait que leur perte auditive a entrainé une perte de confiance en soi au travail et 34% déclarèrent que leur perte auditive les a rendue moins enclin à prendre de nouvelles responsabilités au travail. Selon le rapport, beaucoup se sentent isolés ou ont un sentiment de ne pas être appréciés.

L'étude de hear-it AISBL montre que 43% se sentent un peu gênés par leur déficience auditive et 28% le sont beaucoup. Seulement 28% ne se sentent pas embarrassés par leur déficience auditive.

Kim Ruberg, secrétaire général de hear-it AISBL déclare: « Je ne peux qu'encourager les personnes déficientes auditives à parler ouvertement de leur problème auditif. Votre vie s'améliorera si vous parlez ouvertement de votre déficience auditive. Lorsque les gens savent que vous avez une déficience auditive, ils montrent normalement du respect envers votre personne. »

Retraite anticipée

Des difficultés au travail suite à une perte d'acuité auditive peut entraîner un individu à partir en retraite anticipée. Le rapport de la RNID démontre que plus de 36% des personnes qui partent en retraite anticipée déclarent que cette décision est liée aux problèmes auditifs.

Il est donc très important que les individus puissent se sentir en mesure de pouvoir approcher leur employeur, afin de pouvoir obtenir le soutien qui leur est nécessaire. Il est important que le gouvernement soutienne ses initiatives afin que les employeurs et les employées soient conscients de leurs responsabilités et de l'aide disponible, mentionne le rapport 2010 de la RNID.

Source: RNID - Annual Survey Report 2010 & Online Survey carried out by Hear-it AISBL onHear-it.org

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.