Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

29 novembre 2016

Canada: grandes disparités entre les pertes auditives mesurées et celles auto-rapportées

Un Canadien sur cinq âgé de 20 à 79 ans a été déclaré avoir déficient auditif à au moins une oreille suite à un test audiométrique. Parmi les personnes de 70 à 79 ans, ce chiffre était de 65%. Dans l'ensemble, moins de 4% ont déclaré avoir une perte auditive.

Canada: grandes disparités entre les pertes auditives mesurées et celles auto-rapportées

Près d'un Canadien âgé de 20 à 79 ans, soit environ 4,6 millions d'adultes, présentait une perte auditive à au moins une oreille lors d’un test audiométrique. Parmi les personnes de 70 à 79 ans, ce chiffre était de 65%. Moins de 4% des adultes ont déclaré avoir une perte auditive eux-mêmes.

C'est le résultat d'une étude canadienne publiée dans Health Reports, qui montre d'importantes disparités entre la prévalence auto-déclarée de la déficience auditive et celle mesurée.

La perte auditive légère est rarement auto-déclarée

On a constaté que 12% des adultes canadiens avaient une perte auditive légère. Ces personnes seraient moins susceptibles d'être conscientes ou d'auto-déclarer leurs difficultés auditives et d’y faire face en utilisant des mesures d'adaptation telles que se rapprocher de la source du son ou d'augmenter le volume. Pour 7% des adultes, la perte auditive était modérée ou sévère.

Au Canada, la prévalence de la perte auditive a généralement été estimée par le biais d'auto-rapports. Toutefois, les auto-évaluations peuvent entraîner des sous-estimations, surtout chez les personnes âgées et chez les personnes ayant une perte auditive légère ou une perte auditive à haute fréquence.

10,4 millions avec perte auditive d'ici 2036

Selon l'étude, le nombre de personnes touché devrait augmenter considérablement au cours des prochaines décennies et devrait doubler de 5 millions en 2011 à 10,4 millions d'ici 2036.

Malgré que les résultats de l'étude révèlent un nombre important de Canadiens malentendants, la prévalence de la perte auditive peut encore être sous-estimée. L'étude a utilisé à la fois les données audiométriques recueillies et des données auto-déclarées de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé, qui ne comprennent que les données de la population âgée de 20 à 79 ans. Les personnes âgées de 80 ans ou plus ne sont pas incluses dans les données et la perte auditive est connue pour être plus fréquente avec l'âge.

Lire l'étude (en anglais).

Source:www.statcan.gc.ca

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.