Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

De plus en plus de jeunes avec des appareils auditifs

Augmenter le son entraîne de plus en plus de cas de surdité et d'acouphène chez les jeunes.

De plus en plus de jeunes avec des appareils auditifs

«Sur base de nos calculs, les jeunes devront s'acquérir des aides auditives lorsqu'ils auront 50 ans, ce qui est 20 ans plus tôt que leurs parents» déclare le professeur Therese Ovesen de l'hôpital de Aarhus au journal danois MetroXpress.

La solution au problème est de diminuer le son, selon Randi Wetke, directeur de l'Association Danoise de la Médecine Audiologique.

«Les niveaux de bruit élevé font partis de la culture des jeunes d'aujourd'hui. De la discothèque à la salle de musculation, tous les endroits sont bruyants. Inciter les jeunes à porter des protections auditives est très difficile, il est dès lors important de diminuer le volume sonore» déclare le Dr. Wetke au journal.

«Une impression de pression dans les oreilles quand vous quittez la boîte de nuit est un signe de lésion auditive, et chez certaines personnes prédisposées, les dégâts peuvent être permanents» ajoute le Dr. Ovesen.

«Comme règle, la pression du bruit est dangereuse une fois que vous êtes obligé de crier pour parler entre vous,» dit-elle.

Wetke et Ovesen font tous deux allusion au sondage britannique et allemand.

L'Association Danoise de l'Acouphène et de Ménière a trouvé une relation évidente de cause à effet entre les niveaux de bruit élevé et la déficience auditive.

«Le nombre de jeunes qui ont des acouphènes ne cessent d'augmenter et dans la plupart des cas c'est leurs sorties nocturnes qui en est la cause,» déclare Karen Lorenzen, une conseillère de l'association.

A part quitter les habitudes bruyantes, il n'existe que deux solutions au problème: La meilleure est de baisser le volume. L'autre est de porter des protections.

Source: MetroXpress, Danmark, 20 février 2004.

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.