Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

08 juin 2009

De plus en plus de personnes entendent les détecteurs de fumée à basse fréquence

Des chercheurs australiens ont trouvé que les détecteurs de fumée peuvent sauver davantage de vies lorsque le son de l’alarme est à basse fréquence.

De plus en plus de personnes entendent les détecteurs de fumée à basse fréquence

Quatre-vingt deux pourcent, ou plus de neuf participants déficients auditifs sur dix qui ont participé à cette étude australienne, ont été réveillés par un détecteur de fumée à basse fréquence. En comparaison, 44 pourcent était réveillés par l’alarme provenant des détecteurs de fumée classique, qui émettent des sons à fréquences élevées.

Les fréquences basses sont plus efficaces

Normalement, les détecteurs de fumée émettent des sons à haute fréquence. Les sons à fréquence élevée sont utilisables lorsque les personnes sont réveillées. Mais selon Michelle Ball, une scientifique de l’Université Victoria de Melbourne en Australie, beaucoup de personnes ne les entendent pas lorsqu’elles dorment, et ceci peut coûter des vies.
Ball et ses collègues identifient les fréquences de son les plus efficaces pour alerter les personnes qui dorment. Ils ont trouvé que les signaux sonores compris entre 400 et 500 Hz étaient les plus efficaces, spécialement pour les personnes déficientes auditives qui dorment.

Signal carré contre son pur

Ball explique que les alarmes à basses fréquences émettent des signaux carrés, contrairement aux fréquences pures des alarmes classiques. Un signal carré est composé de plusieurs fréquences qui activent différentes parties de la membrane de la cochlée. Ceci pourrait expliquer pourquoi les fréquences basses réveillent plus facilement les personnes qui dorment.

De plus, les personnes malentendantes entendent normalement plus facilement les fréquences basses que les fréquences élevées.

Source: The Australian Broadcasting Corporation, www.abc.net.au

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.