Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

25 septembre 2014

Découverte du mécanisme de la surdité suite au bruit

Un groupe de recherche aux États-Unis a découvert le secret de la façon dont le bruit endommage nos oreilles internes.

Découverte du mécanisme de la surdité suite au bruit

Le bruit élevé peut entraîner des dommages permanents à l'ouïe, sans autres signes avant-coureurs autres que des sifflements occasionnelle à nos oreilles. Des recherches antérieures sur la perte auditive ont mis l'accent sur le lien entre la perte auditive et la perte de cellules ciliées de l'oreille interne. Pendant des décennies, les cellules ciliées ont été considérées comme les éléments les plus vulnérables de l'oreille. 

Cependant, une étude a analysé le mécanisme derrière la perte d'audition suite à une exposition au bruit et a constaté que les fibres nerveuses de l'oreille interne sont encore plus vulnérables aux lésions. Les chercheurs espèrent utiliser ces connaissances pour explorer le potentiel des thérapies qui peuvent rétablir les connexions endommagées entre les nerfs et les cellules ciliées.

Les cellules ciliées et les synapses

Un groupe de l'école de médecine de Harvard aux Etats-Unis a étudié la perte suite au bruit sur trois oreilles de mammifères: la souris, les cobayes et les chinchillas. 

En analysant de plus près une cellule de cheveux, la cellule est reliée au nerf cochléaire par ses synapses. Une cellule de cheveux normale a environ 20 synapses, en d'autres termes 20 raccordements au nerf cochléaire. 

En utilisant un microscope confocal, les chercheurs ont découvert qu’il n’y avait pas de perte de cellules ciliées dans l'oreille exposées au bruit, mais une perte de synapses et une partie des neurones. 

« Chaque synapse manquant représente une fibre de nerf cochléaire qui a été déconnecté en raison de la rétraction. Il ne répond plus aux sons » a expliqué Charles Lieberman, chercheur principal et professeur d’ Otologie et Laryngologie à la Harvard Medical School. 

Directives inadéquates

Les résultats suggèrent que chaque fois que nous allons à un concert ou utilisons des outils bruyants sans protection auditive, nous pourrions perdre des synapses ou des connexions au nerf cochléaire, ce qui augmente le degré de perte auditive. 

Selon les chercheurs, les lignes directrices actuelles contre l'exposition au bruit ne sont pas suffisantes, car elles sont fondées sur l'hypothèse que l'exposition au bruit ne provoque qu’une élévation transitoire du seuil auditif. 

Les chercheurs espèrent que les dommages entraînes aux synapses peuvent éventuellement être réversibles, ce qui pourrait conduire à la guérison potentielle de la perte auditive suite au bruit à l'avenir. 

L'étude a été menée par des chercheurs Massachusetts Eye and Ear Infirmary's (MEEI) Eaton Peabody Laboratory at Harvard Medical School aux Etats-Unis.

Source:www.medicalxpress.com 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.