Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

30 juillet 2013

Des exercices peuvent améliorer la capacité auditive chez les enfants déficients auditifs

Selon une étude, des exercices auditifs peuvent améliorer la capacité auditive des enfants malentendants d'environ 50% dans un environnement bruyant.

Des exercices peuvent améliorer la capacité auditive chez les enfants déficients auditifs

Dans une étude, 24 enfants et adolescents âgés de 6 à 17 ans ont montré une progression de 50% dans leur compréhension du son dans un environnement bruyant. L'augmentation de la capacité auditive a eu lieu après que les jeunes aient participé à sept séances d'une heure pendant une période de trois semaines.

Les avantages de la formation ont été retenus

Selon l'Université de Washington, ces résultats sont parmi les premiers à démontrer que les exercices auditifs par le bruit peuvent fonctionner chez les enfants. En effet, les effets des exercices étaient encore apparents chez la plupart des enfants lorsqu'ils pété testés trois mois après la formation terminée.

«C'était mieux que ce que j'attendais, j'ai vérifié mes résultats au moins quatre ou cinq fois pour m'assurer que c'était effectivement ce que nous avons trouvé, et tout était juste», a déclaré Jessica Sullivan, auteur principal et professeur adjoint des sciences de l'ouïe et de la parole à l'Université de Washington.

« Le maintien de l'amélioration est une conclusion très important. Il indique que la nouvelle audition ainsi que des stratégies d'écoute ont été mises au point pour détecter la parole en dépit du bruit », ajoute Sullivan  au sujet des implications surprenantes de l'étude.

Apprendre à filtrer les bruits de fond

Les personnes qui souffrent d'une perte auditive assimilent les sons plus lentement et transforment l'information auditive moins efficacement.

L'objectif principal du programme de formation de l'étude était donc d'entraîner les cerveaux des enfants pour filtrer les bruits de fond et d'améliorer ainsi leur capacité auditive.

La formation comprenait l'écoute de nombreuses phrases telles que « Nous avons vu deux ours brun » ou « Grand-mère a donné des haricots rouges à Bob », masquée par des sons semblables à une salle de classe bruyante.

Au fur et à mesure, les chercheurs ont augmenté le volume de bruit, le nombre de mots dans les phrases et le temps d'identification entre les phrases.

As the exercises progressed, researchers increased the noise volume, the number of words in sentences and the time between hearing the sentence and identifying what words were said.

Plus de recherche doit être effectuée

À l'avenir, davantage de recherche sera effectuée pour savoir comment les exercices fonctionnent pour d'autres personnes, comme les adultes ou les utilisateurs cochléaire-implantaires.

Finalement, d'autres types de bruits, y compris ceux d'un environnement réel, seront utilisés afin de découvrir les effets du programme dans différents environnements.

Source:www.washington.edu

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.