Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

22 juillet 2016

Des niveaux de décibels dangereux dans les centres de fitness peuvent entraîner une déficience auditive

La musique pendant les heures d’entraînement de fitness atteint souvent des niveaux dangereux de bruit de 100 à 115 dB et les cours de spinning font partis des heures les plus bruyantes. Des études montrent que les participants ainsi que les instructeurs de ces heures de cours de fitness présentent un sérieux risque de déficience auditive.

Des niveaux de décibels dangereux dans les centres de fitness peuvent entraîner une déficience auditive

Avec la popularité croissante des cours de fitness tels que le spinning, Zumba et BodyPump, la musique forte va de pair avec la sueur et fréquence cardiaque élevée. Lors de l’exercice physique, la musique est une grande source de motivation, mais une exposition prolongée à la musique forte peut également endommager l'ouïe et peut entraîner une déficience auditive induite par le bruit.

Les centres de fitness ne suivent pas les directives de l'industrie

PIX11, la station de New York phare de Tribune Broadcasting a effectué des tests de niveau de bruit en secret dans quatre studios aux États-Unis et les résultats ont retentit la sonnette d'alarme. Les quatre studios jouaient de la musique à proximité des 100 dB de manière constant ou plus et pendant les cours et tous les studios ont atteint des niveaux de 115 dB, dépassant les niveaux de sécurité connus des groupes de centre de fitness de l'industrie et de l'OSHA, l'Occupational Safety and Health Administration.

Ces résultats confirment les recherches antérieures de l'Université George Mason en Virginie aux États-Unis montrant que les niveaux de bruit pendant les heures de spinning dans un certain nombre de centres de fitness aux États-Unis atteignent souvent les 100-110 dB, ce qui est de 30-40 dB plus élevé que les niveaux maximums recommandés.

Les instructeurs sont les plus à risque

Les niveaux de bruit élevés mettent les participants des heures d’entraînements à un risque sérieux d'endommager leur capacité auditive, mais ce sont les instructeurs, qui passent la majeure partie de leur journée de travail dans la musique forte, qui sont les plus à risque.

« C’est une blague de l'industrie que nous serons tous sourds au lorsque nous atteindrons les 35 ans, » déclare Teri Bothwell, un directeur de remise en forme de Sport & Santé (une chaîne de centres de fitness en Virginie, États-Unis), dans un article du Washington Post.

Une exposition n’entrainera pas une déficience auditive chez un participant ou un instructeur, mais de manière prolongée et constante, une exposition à des niveaux de décibels supérieurs à 90 dB pourrait entraîner à une déficience auditive permanente en raison des dommages causés aux cellules ciliées dans l'oreille interne.

«Quand nous remarquons une exposition à 99 dB ou plus pendant plus d'une heure sur une base régulière, il y a un risque très élevé de déficience auditive. Une fois qu'elle est partie, vous ne pouvez pas la récupérer », dit. Dr. Leslie Stengert, professeur de santé de l'Université d'Indiana à Pittsburgh aux États-Unis, et une partie de l'American College of Sports Medicine.

Sources:www.pix11.com,www.healthyhearing.com etwww.washingtonpost.com

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.