Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

15 novembre 2016

Deux musiciens d’orchestre de musique classique sur cinq sont déficients auditifs

Deux musiciens sur cinq ont une déficience auditive et trois sur quatre souffrent de divers degrés d'acouphènes, selon une étude norvégienne.

Deux musiciens d’orchestre de musique classique sur cinq sont déficients auditifs

Une étude menée dans l'un des plus grands orchestres classiques en Norvège a constaté que la déficience auditive est un problème important pour 43,6% des musiciens. L'étude a également révélé que 76,9% des musiciens ressentent des acouphènes de différentes fréquences. Les résultats soulignent le fait que ce ne sont pas seulement les musiciens de musique rock et pop qui risquent d'endommager leur audition.

Le côté obscur de la musique

La musique classique est quelque chose que la plupart des gens peuvent apprécier sans éprouver de malaise. Mais derrière la musique que nous apprécions, il existe toutefois un côté sombre.

« Pour de nombreux musiciens d'orchestre classique, le travail quotidien se caractérise par de nombreuses heures de formation à un niveau de bruit supérieur à la limite de bruit recommandée de 85dB », explique Magne Nyvoll Temte, qui a mené l'étude dans le cadre de sa thèse à L'Université d'Oslo, en Norvège.

L'étude n'a pas étudié quels groupes d'instruments présentent le risque le plus élevé de problèmes auditifs induits par le bruit, mais si vous êtes assis juste devant la section des cuivres ou des percussionnistes, vous pourriez être plus exposés au risque de déficience auditive que d'autres.

Résultats alarmants

Les problèmes auditifs encourus par les musiciens peuvent finalement affecter leur carrière, ce qui rend les résultats de l'étude très alarmants. L'étude a également révélé que 82,1% des participants ont ressenti de la douleur après une interaction avec l'orchestre et que 76,9% étaient exposés à une sensibilité sonore. Malgré la connaissance de la perte auditive induite par le bruit, seulement très peu de musiciens utilisaient des bouchons d'oreille.

«Les résultats sont alarmants en raison du fait qu'une perte auditive progressive ne peut pas être inversée. Une fois que vous avez perdu une partie de votre audition, vous l'avez perdu pour de bon », conclut Temte.

Source: Din Hørsel 02 2016

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.