Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

15 juin 2010

Est-ce qu’une érection vaut la peine d’attraper une déficience auditive ?

Une étude américaine démontre une corrélation entre la déficience auditive et l’utilisation d’un médicament qui facilite l’érection, le viagra.

Est-ce qu’une érection vaut la peine d’attraper une déficience auditive ?

Si vous décidez de prendre du viagra, ou autres médicaments similaires, afin d’améliorer vos performances sexuelles, vous risquez de mettre votre audition en danger.
Ceci est la conclusion d’une étude effectuée par l’Université d’Alabama à Birmingham (UAB). Selon l’étude, les médicaments qui soignent les disfonctionnements érectiles pourraient doubler le risque de déficience auditive à long terme. Des doses élevées de Viagra chez les souris ont démontré une dégradation de leur capacité auditive, mais seulement quelques cas anecdotiques ont été recensés chez les humains.

Une personne sur trois souffre de déficience auditive

L’étude, qui est basée sur un échantillon national de 11.525 hommes américains de plus de 40 ans, a trouvé que près d’une personne sur trois qui a pris du viagra avait une déficience auditive. Parmi ceux qui n’avaient pas pris de médicament similaire au viagra, seulement un peu plus d’une personne sur six était malentendante.

« Au vue de ces résultats, il semblerait que les avertissements actuels du gouvernement à l’encontre de l’utilisation des médicaments et de la déficience auditive soient justifiés, » déclare l’auteur de l’étude Gerald McGwin, Ph.D. et professeur d’épidémiologie à l’UAB.

Avertissements nécessaires

Les fabricants de médicaments ont déjà inclut un avertissement sur les risques potentiels de ce type de produit sur la déficience auditive. Mais selon le Dr. McGwin, les résultats nécessitent davantage de considérations :

« Bien que l’étude soit limitée, il est essentiel que les patients qui utilisent ce genre de médicament soient avertis sur les signes et symptômes de la déficience auditive, et soient encouragés à consulter un avis médical afin d’éviter une lésion permanente », déclare-t-il.

Selon l’étude, la relation était plus élevée chez les hommes qui utilisaient du sildénafil (Viagra) que ceux qui utilisaient du tadalafil (Cialis) ou vardenafil (Levitra). Les résultats dévoilaient une faible augmentation, mais non significative d’un point de vue statistique, chez les utilisateurs de tadalafil et vardenafil.

Source: publié dans “Archives of Otolaryngology-Head and Neck Surgery”.
www.reuters.com

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.