Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

02 décembre 2011

L'acouphène est 2,5 fois plus fréquent chez les personnes stressées

Les chercheurs pensent qu'il y a un lien direct entre les acouphènes et le stress.

L'acouphène est 2,5 fois plus fréquent chez les personnes stressées

L'acouphène est plus que doublement répandue chez les personnes qui subissent un stress ou un burn out que chez les autres. Ceci est illustré par une étude de l'Institut Karolinska en Suède.

Dans l'étude, les personnes testées ont été exposées à des situations stressantes, par exemple répondre à des questions tout étant en même temps interrompues. Après le test, des prises de sang ont été effectuées ainsi que de nouveaux tests d'audition.Les tests sanguins ont pour but de mesurer les niveaux de cortisol. Le cortisol est une hormone activée dans les situations stressantes et des expérimentations sur les animaux ont montré que le cortisol affecte l'audition.

"Nous avons constaté que l'acouphène est 2,5 fois plus fréquente chez les personnes sous stress de long terme», explique le professeur Barbera Canlon, qui était l'une des personnes dirigeant la recherche.

Mauvaise perception des sons

Il  y avait aussi une nette tendance montrant que la reconnaissance des sons et la capacité à percevoir les nombres prononcés dans le bruit était pire dans le groupe de sujets stressés que chez d'autres personnes, explique Barbera Canlon.

Selon Barbera Canlon, c'est la première fois qu'il peut être prouvé que le stress de long terme a un effet sur l'audition.

«Il est important de prendre en compte le stress de long terme  et le risque de burn out lors du traitement des acouphènes et de l'hypersensibilité au bruit», explique Barbera Canlon.
Les chercheurs ont émis l'hypothèse, que les acouphènes et le stress interréagissent en ce sens que le stress peut provoquer des acouphènes et les acouphènes peuvent amener du stress.

Des enquêtes approfondies

Les chercheurs ont examiné 348 personnes, qui ont été réparties en trois groupes selon leur niveau de stress. Les sujets ont subi  un examen médical approfondi et des tests d'audition. 31% des participants à l'étude ont reconnu avoir des acouphènes et un tiers de ceux-ci avaient des acouphènes graves.

Source: Auris nr. 6, 2011

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.