Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

07 octobre 2010

La déficience auditive chez les jeunes filles a doublée

Une étude publiée par le Journal Américain pour la Santé des Adolescents démontre que la perte d'acuité auditive aux hautes fréquences, parmi les jeunes adolescentes, est passée de 10 pourcent à près de 20 pourcent en 24 ans.

La déficience auditive chez les jeunes filles a doublée

Des chercheurs aux Etats-Unis ont examiné les oreilles de 8.710 adolescentes qui vivaient dans des familles d'accueil entre 1985 et 2008. Au début de l'étude, 10,1 pourcent des filles des familles d'accueil étaient diagnostiquées avec une déficience auditive aux fréquences élevées. Vingt-quatre ans après, ce chiffre a pratiquement doublé pour atteindre 19,2 pourcent selon les chercheurs.

Parmi les filles qui avaient une déficience auditive, la proportion qui avait une surdité moyenne ou sévère était passée de 25 pourcent à 61 pourcent entre 1985 et 2008.
En 2001, les chercheurs ont également demandé aux adolescentes quelles étaient leurs habitudes d'écoute de musique à l'aide de lecteur Mp3. En 2001, 18 pourcent écoutaient de la musique à l'aide d'écouteurs. En 2008, ce chiffre a presque quadruplé et atteignaient 76 pourcent. De plus, selon l'étude, le nombre de filles qui écoutaient de la musique pendant plus de trois heures par jour a triplé pendant cette période.

Les acouphènes ont triplés

La prévalence des acouphènes a triplé de 4,6 pourcent en 2001 à 12,5 pourcent en 2008. Parmi les adolescentes qui ont des acouphènes, 99,7 pourcent utilisaient des lecteurs personnels.

Les filles qui écoutaient de la musique à l'aide de lecteur personnel étaient 80 pourcent plus susceptibles d'être déficiente auditive que celles qui n'en utilisaient pas.
Même si les résultats montrent un lien entre les lecteurs de musique personnels et les problèmes auditifs, ils ne démontrent pas le lien causes à effets selon l'auteur de l'étude, professeur Abbey Berg du Département de Biologie et des Sciences pour la Santé à l'Université Pace de New York.

En plus de l'exposition au bruit des lecteurs de musique personnels, d'autres facteurs tels que la pauvreté, pauvre qualité de l'air, l'abus de drogue et les comportements à risque peuvent aggraver l'incapacité auditive, ajoute-t-elle.

Sources: 

www.latimes.com et

www.businessweek.com

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.