Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

23 février 2004

La guerre est ouverte entre téléphone mobile et appareil auditif

La Commission Fédérale des Communications aux Etats-Unis, la FCC, a décidé que les entreprises américaines de téléphonie mobile doivent fournir une technologie compatible avec les appareils auditifs, pour la moitié des téléphones mobiles d'ici à 2008.

Cette démarche a été saluée par les consommateurs et les fabricants d'aides auditives, mais les sociétés de téléphonie mobile ont signé une pétition pour faire opposition à cette nouvelle loi.

Quatre-vingt-dix pour cent des téléphones mobiles vendus aux Etats-Unis sont digitaux, mais la plupart de ces modèles sont inutilisables pour les personnes qui portent des appareils auditifs. Auparavant, il n'y avait pas de loi qui obligeait les téléphones mobiles á être compatibles avec les appareils auditifs.

Cette exemption a été levée par la FCC. Cette décision demande aux fabricants de téléphones mobiles de fournir, au minimum, deux modèles différents qui soient compatibles avec les aides auditives d'ici à 2005.

Carole Rogin, directeur général de l'Association de l'Industrie Auditive, HIA, a accueilli cette nouvelle comme étant un grand pas en avant pour les consommateurs malentendants. « C'est une grande décision, et une excellente décision, aussi bien pour l'industrie que pour le consommateur » annonce-t-elle au magazine The Hearing Review.

La plupart des téléphones digitaux émettent de l'énergie électromagnétique, ce qui donne lieu à des interférences et des bourdonnements dans les oreilles de l'utilisateur d'appareils auditifs. La décision de la FCC demande que des changements soient effectués dans les téléphones afin de diminuer ce bruit. L'industrie de la téléphonie mobile, pour sa part, déclare que les fabricants d'aides auditives n'ont pas assez protégé les appareils auditifs contre les interférences.

La FCC a accordé une période de 90 jours ouverte à tous commentaires, durant laquelle, l'HIA et autres groupes de professionnels et de consommateurs pourront s'exprimer sur la question.

Les utilisateurs telecoil sont également pour une amélioration. D'ici l'été 2006, un minimum de deux types de téléphones mobiles, pour chaque fabricant, doit être compatible telecoil.

Cette nouvelle réglementation, qui est très disputée, veut instaurer un label pour les appareils auditifs et les téléphones mobiles sous forme d'échelle de compatibilité. Le label permettra d'aider le consommateur malentendant à choisir un téléphone mobile qui est compatible avec son appareil auditif.

En attendant que les nouveaux téléphones mobiles soient prêts, les consommateurs malentendants peuvent suivre ces quelques conseils. Afin de minimiser les interférences possibles avec les téléphones mobiles existants, vérifier les propriétés suivantes:

  • Une antenne située le plus loin possible de l'appareil auditif.
  • Une option qui permet d'éteindre la lumière de l'écran et du clavier.
  • Un volume sonore modulable.

 

Sources: Hearing Loss, Nov./Dec. 2003, The Hearing Review, Vol. 10, No. 9, 2003, et The Hearing Review, Vol. 11, No. 1, 2004

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.