Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

17 avril 2008

La recherche sur la déficience auditive n’est pas assez subventionnée

La recherche sur la déficience auditive est rentable pour la société en général ainsi que pour le business. Cependant, la société britannique et l’industrie médicale n’investissent que très peu dans le domaine de la recherche, remarque la RNID dans le journal médical Lancet.

La déficience auditive coûte des milliards de livres sterlings au Royaume-Uni en perte de gains chaque années, mais seulement un plus de 0,1 pour cent de cette somme est dépensé dans la recherche sur la déficience auditive.

Selon la British Royal National Institute for the Deaf and Hard of Hearing People, RNID, 9 millions de Britanniques souffrent de déficience auditive, et chaque année, la déficience auditive coûte 13,5 milliards de livres sterling en perte de gains au Royaume-Uni. Cependant, seulement £16,5 millions sont dépensés dans la recherche pouvant améliorer le développement de traitement.

La perte de gains due à la déficience auditive peut seulement être réduite en investissant davantage dans la recherche de la prévention et des traitements de la déficience auditive, déclare la RNID. Le besoin pour plus de recherche ne fait qu’augmenter vu que le nombre de personnes déficientes auditives est amené à augmenter dans le futur avec davantage de personnes âgées et de bruit dans notre vie de tous les jours. Cette conclusion apportée par la RNID est soutenue par The Lancet.

Gains potentiels dans un marché non saturé

La recherche dans la déficience auditive apporte des promesses de gains potentiels pour les sociétés privées développant des médicaments et autres nouveaux produits pour les personnes malentendantes. Le besoin de médicaments et d’aides auditives pour les personnes malentendantes est important et insuffisant. Par exemple, seulement une personne âgée déficiente auditive sur quatre au Royaume-Uni utilise des appareils auditifs.

En plus, la recherche de la déficience auditive permettrait d’atteindre un but social en améliorant la qualité de vie de nombreuses personnes déficientes auditives. Une expérience commune pour les personnes malentendantes est que la déficience auditive affecte négativement leur qualité de vie et leurs opportunités en termes d’études, d’emploi et d’interaction sociale.

Source: RNID, 14 Novembre 2007; The Lancet, vol. 360, nr. 9601, 2007

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.