Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

22 novembre 2012

Le bruit de fond affecte les personnes ayant une déficience auditive

Les oreilles de personnes ayant une déficience auditive travaillent différemment dans le bruit de fond que les oreilles de personnes ayant une audition normale.

Le bruit de fond affecte les personnes ayant une déficience auditive

Le bruit de fond fait travailler les oreilles de ceux ayant une déficience auditive différemment, selon des chercheurs américains.

«Quand ils sont immergés dans le bruit, les neurones de l'oreille interne doivent travailler davantage parce qu'ils sont trop dispersés", a déclaré Kenneth S. Henry, chercheur post-doctoral au Purdue University's Department of Speech, Language and Hearing Sciences. «C'est comparable à demander à quelqu'un de se concentrer sur un seul programme lorsqu'il est placé devant une douzaine d'écrans de télévision. Les résultats peuvent être flous car ces neurones se laissent distraire par d'autres informations ».

«L'étude a confirmé qu'il n'y a pratiquement aucun changement, même pour ceux ayant une perte auditive, dans la façon dont les neurones cochléaires traitent des sons dans un cadre calme, mais une fois que le bruit a été ajouté, nous avons observé une diminution de codage de la structure temporelle », a déclaré Henry.

Alors que les études précédentes sur l'audition ont été réalisées dans des environnements calmes, les chercheurs ont mesuré une variété de marqueurs physiologiques chez les chinchillas dans des environnements calmes et bruyants. Certains chinchillas utilisés dans l'étude avaient une audition normale tandis que d'autres avaient une perte auditive cochléaire. Les chinchillas sont utilisés car ils ont un spectre auditif semblable à l'homme, et le bruit de fond a été utilisé pour simuler ce que les gens entendent dans une salle bondée.

Changement de la réaction au son

«Des études antérieures sur la façon dont l'oreille interne réagit n'ont pas réussi à trouver des relations entre déficience auditive et dégradation du codage temporel dans les fibres du nerf auditif, qui transmettent les messages de l'oreille interne au cerveau», a déclaré Michael G. Heinz, professeur associé à l'Université de Purdue.

« La différence est que ces études antérieures ont été réalisées dans des environnements calmes, mais quand les mêmes tests sont effectués dans un environnement bruyant, il y a une différence physique dans la façon dont les fibres nerveuses auditives réagissent au son ».

Le système auditif dans l'oreille interne filtre les sons en un nombre de canaux qui sont accordés sur des fréquences différentes, et ces canaux varient en fonction de leur fréquence de base. Dans un système normal, les canaux sont précis et ciblés, mais en cas de déficience auditive, ils deviennent plus larges et plus dispersés.

« Maintenant, nous savons que l'effet physiologique majeur de la perte auditive est que les fibres du nerf auditif sont particulièrement distraites par le bruit de fond», a déclaré Heinz.

Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Neuroscience.

Sources:www.purdue.edu etwww.upi.com

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.