Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

03 avril 2009

Le bruit des boîtes de nuit excède le maximum

Cela ressemble à une remontrance d’une vieille génération. Mais il s’avère que de nombreux propriétaires de discothèques au Danemark ne connaissent pas la réglementation sur le bruit et jouent de la musique trop forte. Les personnes les plus à risques à cause de cette ignorance sont les employés.

Le bruit des boîtes de nuit excède le maximum

Tu connais le problème si tu sors fréquemment en boîte de nuit. Tu ne peux rien entendre car la musique est trop forte. Rien d’étonnant. Selon une étude danoise, les discothèques de ce pays ne font bien souvent pas attention à la réglementation sur le bruit. Elles jouent de la musique bien trop forte.

La réglementation sur le bruit au Danemark a été mise en vigueur afin de protéger les employés qui travaillent dans le bruit toute la nuit. Les propriétaires sont responsables de suivre les règles. Mais les gérants de trois discothèques sur quatre, de cette étude danoise, ne savaient pas que les employés pouvaient être exposés à des niveaux de bruit de plus de 85 dB. Dans les cinq établissements sélectionnés au hasard dans la seconde ville du Danemark, Aarhus, le niveau de bruit moyen dépassait les 100 dB. Le niveau le plus élevé était de 119 dB.

Protections auditives pour les employés

Si les discothèques excèdent la moyenne de bruît de 85 dB, les employés doivent utiliser des bouchons d’oreilles ou autres protections auditives, mais l’étude a trouvé qu’un club sur deux n’informait même pas leurs employés des risques s’ils ne se protégeaient pas leur capacité auditive.

Le bruit à des niveaux qui dépassent souvent les 85 dB peut entraîner des lésions auditives, tels que les acouphènes. Il est donc recommandé d’utiliser des bouchons d’oreille si tu travailles dans un bar ou dans un club. La musique y est sans aucun doute très forte.


Source: Nyhedsbrevet 3F

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.