Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

26 novembre 2007

Le bruit doit diminuer dans les discos allemandes

Si la décision en tenait au gouvernement provincial de Bavière, le vacarme musical des discothèques allemandes appartiendrait au passé. Les juristes bavarois veulent une réglementation des niveaux de bruit maximum.

La musique des discos est trop forte, et le Ministre de la Santé Bavarois, Werner Schnappauf, propose la mise en vigueur d'une réglementation en faveur d'une limitation maximum des niveaux de bruit dans les discothèques en Allemagne. Le but est de diminuer le nombre croissant de lésions auditives chez les jeunes Allemands. Selon les estimations actuelles, trois jeunes Allemands sur dix souffrent de déficience auditive.

Schnappauf propose de mettre en place une limite de bruit maximum à 99 dB. Les autorités sont responsables de la mise en place et du contrôle de la réglementation du bruit. Les excès donneront suite à des amendes.

Le Ministre de la Santé de la Saxe, Helma Orosz soutient la proposition de son homologue Bavarois.

Les initiatives volontaires sont ineffectives

Schnappauf fit sa proposition suite à une étude basée sur le contrôle des niveaux de bruit de 20 discothèques bavaroises. Parmi 16 d'entre-elles, les niveaux de bruit étaient plus élevés que les 99 dB proposés. Ce fût une déception pour les autorités bavaroises qui se reposaient sur les initiatives volontaires afin de diminuer le bruit. Les Disc jockeys étaient encouragés à obtenir un permis en suivant des cours leur permettant de prendre conscience des dangers associés au bruit excessif, dans le but de former des DJ responsables afin de diminuer les risques.

Schnappauf encourage également toutes les discothèques et les boîtes de nuit de Bavière à installer des instruments de mesure de bruit visibles, obliger les DJ à être formés et de garder la limite de bruit inférieure à 100 dB.

Malheureusement, ce schéma volontaire n'a pas eut les effets escomptés, obligeant le Ministre de la Santé à faire une proposition législative.

Niveaux de bruit contrôlés sur le lieu de travail

L'Union Européenne a émis une directive faisant état d'une limite d'exposition au bruit journalière de 87 dB. Sur les lieux de travail avec du bruit de plus de 87 dB, la directive exige aux employeurs de prendre des mesures afin de diminuer le bruit.

Source: Communiqué de presse du Ministère de l'Environnement Bavarois, Santé Public et Protection des Consommateurs

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.