Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

16 septembre 2013

Le non traitement de la déficience auditive détériore la santé physique et mentale

Selon une étude, il existe un lien entre le non traitement de la déficience auditive et la détérioration de la santé physique et mentale chez les personnes plus âgées.

Le non traitement de la déficience auditive détériore la santé physique et mentale

Les personnes plus âgées qui ont une déficience auditive non prise en charge sont plus susceptibles de devoir être hospitalisées et souffrent de périodes d'inactivité et de dépression selon une étude réalisée par John Hopkins aux Etats-Unis. En général, l'étude a trouvé un lien entre la déficience auditive et une pauvre santé physique et mentale chez les personnes plus âgées.

Isolation sociale

Dans l'étude, Les personnes souffrant d'une déficience non traitée étaient 32% plus susceptibles d'être admises à l'hôpital et 36% plus susceptibles d'avoir des maladies ou des blessures d'une période de plus de 10 jours. Elles étaient également 57 % plus susceptibles de souffrir de stress de manière accentuée, de dépression ou de mauvaise humeur qui durent plus de 10 jours par rapport à leurs pairs normo-entendants

Les experts, y compris ceux de l'Université de Johns Hopkins, ont suggéré au cours des dernières années que le déclin physique et mental identifié chez les personnes âgées déficientes auditives peut être liée à l'isolement social, ce qui peut souvent se produire lorsqu'une perte auditive non traitée évolue au fur et à mesure. L'impact de l'isolement social pourrait alors entraîner des maladies plus fréquentes et même une hospitalisation.

« La perte auditive peut avoir un effet profondément néfaste sur le bien-être physique et mentale des personnes plus âgées et même sur les ressources de soins de santé», déclare Frank Lin, MD, Ph.D., principal investigateur de l'étude et Johns Hopkins otologiste et épidémiologiste. « Nos résultats soulignent pourquoi la perte d'audition ne doit pas être considéré comme un développement normale et sans conséquence du vieillissement, mais devrait être une question importante pour la santé publique. »

« Les décideurs de la santé ont vraiment besoin de prendre en considération la déficience auditive et son impact sur la santé lors de la prise de décisions, et en particulier pour les personnes âgées », a déclaré Dane Genther,  investigateur principal de l'étude et praticien chez Johns Hopkins en ORL - chirurgie tête et cou.

L'utilisation d'appareils auditifs pourrait résoudre le problème

 Des chercheurs de Johns Hopkins examinent actuellement si le traitement de la perte auditive par l'utilisation d'appareil auditifs ou autres types d'aides auditives peuvent effectivement réduire le risque de déclin cognitif et de démence.

Source: www.union-bulletin.com etwww.stlamerican.com

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.