Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

20 mars 2014

Le sexe est un facteur qui influence les effets secondaires des acouphènes

Selon une étude, les femmes peuvent être plus enclins aux effets des acouphènes.

Les acouphènes chroniques sont un problème de santé grave qui amènent la plupart du temps un certain nombre d'inconvénients et d'effets secondaires, par exemple une détresse cognitive et les troubles du sommeil.

Selon une étude, il existe des différences significatives entre les patients masculins et féminins, en fonction du sexe et de l'âge, ce qui indique que les femmes sont plus enclins aux effets secondaires.

L'étude comprend 607 femmes et 573 hommes qui souffrent d'acouphènes depuis plus de 3 mois. L'âge des patients allait de 17 à 81 dans les deux groupes, masculin et féminin. Les résultats ont montré que les femmes étaient plus irritées par les acouphènes et plus touchées par le stress que les hommes. En effet, les femmes ont un score plus bas que les hommes en ce qui concerne l'adaptation proactive, le sens de la cohérence et de ressources personnelles, mais présentaient des niveaux inférieurs de déficience auditive et intensité  d'acouphènes que les hommes.

Les auteurs ont conclu que les différences entre les sexes en ce qui concerne la détresse associée aux acouphènes chez les patients souffrant d'acouphènes chroniques existent, mais ces différences dépendent de l'âge et en partie de la durée de l'acouphène.

L'irritation des acouphènes est plus forte chez les femmes

Dans l'étude, l'irritation des acouphènes était plus forte dans les groupes de femmes et les hommes (45-59 ans) d'âge moyen que chez les patients plus jeunes. De plus, l'irritation diminuait de nouveau chez les hommes âgés (plus de 60 ans), mais pas chez les femmes âgées.

L'analyse des trois groupes d'âge révèle ainsi des différences significatives entre les patients âgés féminins et masculins, ce qui indique que l'irritation acouphène peut être plus forte chez les femmes.

Recommendations

Selon les chercheurs, les patients femmes qui souffrent d'acouphènes peuvent bénéficier de traitement physio thérapeutiques  sous formes d'exercices et de relaxation.

En effet, la thérapie cognitive-comportementale peut aider à renforcer leur estime de soi et à réduire leur détresse cognitive. Les thérapies de groupe peuvent être particulièrement utiles pour comparer les différentes attitudes, l'élaboration de stratégies cognitives et fonctionnelles et de réduire l'anxiété.

À propos de l'étude

La recherche a été effectuée par le Dr Claudia Sedel et son équipe de chercheurs du centre pour les acouphènes à l'hôpital universitaire « Charité » de Berlin. Les résultats de la recherche ont été publiés dans la revue de la santé de « ear and hearing ».

Source : audiologie Infos, non. 22, Septembre-Octobre 2013

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.