Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

03 mai 2012

Les acouphènes peuvent être réduits par neuromodulation acoustique (Acoustic Coordinated Reset - ACR)

Des essais cliniques ont montré que porter un casque émettant une série de tonalités s'accordant avec la fréquence spécifique des acouphènes peut les réduire. L'essai clinique a aidé sept patients sur dix souffrant d'acouphènes.

Les acouphènes peuvent être réduits par neuromodulation acoustique (Acoustic Coordinated Reset - ACR)

Un essai clinique a montré qu'une thérapie appelée neuromodulation acoustique (Acoustic Coordinated Reset - ACR) peut réduire l'intensité et la gêne causée par les acouphènes chez sept patients sur dix. L'essai clinique a comparé la neuromodulation acoustique avec un traitement de contrôle chez 63 personnes souffrant d'acouphènes depuis longtemps.

Dans l'essai clinique, les patients devaient porter un casque spécial pendant quelques heures chaque jour. Le casque émet une série de tonalités accordées à la fréquence caractéristique des acouphènes du patient. Ceci perturbe les schémas de production d'acouphènes par les cellules nerveuses du cortex auditif responsables des signaux acouphéniques.

Les acouphènes sont devenus plus faibles et moins gênants

Les volontaires ont d'abord été priés de faire correspondre la tonalité de leurs acouphènes avec l'une des nombreuses tonalités jouées pour eux.

Les scientifiques ont découvert que jouer pour les personnes souffrantes la même tonalité que celle qu'ils «entendent» dans leur esprit empêche les cellules auditives du cerveau de créer le bruit perçu. La tonalité a été jouée à tous les bénévoles grâce à écouteurs intra-auriculaires pendant quatre à six heures par jour pendant 12 semaines. Les écouteurs ont été ensuite enlevés pendant quatre semaines puis à nouveau remis en place à des intervalles réguliers de 22 semaines. A la fin du processus, environ sept personnes sur dix ont déclaré que leurs acouphènes étaient devenus plus faibles et moins gênants. En moyenne, l'intensité de leurs symptômes est réduite de moitié. Pour ceux qui ont reçu le traitement de contrôle, les changements ont été limités et non significatifs.

Le cerveau "déprogramme"

Avec la neuromodulation acoustique (ACR), l'essai clinique a montré que le cerveau arrive à «désapprendre» les processus neurologiques qui lui font générer les bruits "fantômes" des acouphènes.

L'essai clinique a été dirigé par le professeur Peter Tass au Centre de Recherche de Jülich en Allemagne. Les résultats sont publiés dans la revue Restorative Neurology and Neuroscience.

La neuromodulation acoustique (ACR) a été à l'origine développée à partir de thérapies pour les maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson.

Sources:

www.telegraph.co.uk et

www.independent.co.uk

En savoir plus:
Dormir avec les acouphènes

Tinnitus Retraining Terapi

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.