Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

25 avril 2012

Les adolescents exposés au plomb ratent davantage les tests d'audition

L'exposition des enfants et des adolescents au plomb peut conduire à une déficience auditive à un jeune âge. Les experts suggèrent que le seuil d'exposition au plomb soit abaissé.

Les adolescents exposés au plomb ratent davantage les tests d'audition

Aujourd'hui, les normes d'exposition au plomb fixées par le «US Centre for Disease Control and Prevention (CDC)» autorisent jusqu'à 10 microgrammes par décilitre. Cependant des études récentes montrent que ce seuil peut être trop élevé, car beaucoup d'adolescents ont mal répondu à des tests d'audition alors que du plomb était présent dans leur sang.

Même si la quantité de plomb dans l'environnement a diminué au fil des ans, il est encore présent dans les vieilles maisons, le sol et parfois même dans l'eau du robinet. Selon les chercheurs réalisant l'étude, l'exposition au plomb doit être considérée comme une cause de perte auditive chez les jeunes.

La perte d'audition chez les enfants et les adolescents peut être problématique, car ils sont dépendants de leur audition pour leur socialisation avec leurs semblables. Elle peut également être une source de stress et de conduire à des difficultés d'apprentissage à un jeune âge.

Moindre exposition - meilleure audition

Une étude, dirigée par le Dr Josef Shargorodsky du «Massachusetts Eye and Ear Infirmary, USA», a mesuré les niveaux de plomb dans le sang et l'urine de 2500 adolescents. Les résultats ont été publiés dans les «Archives of Otolaryngology-Head and Neck Surgery», et ont montré que les concentrations de plomb ne dépassent pas les limites fixées par la CDC, ce qui est un progrès en soi.

Cependant, lors de la réalisation de tests d'audition, 31% des 12 à 19 ans avec un niveau de plomb de deux microgrammes ou plus par décilitre de sang ont raté le test. Seulement 17% des adolescents avec moins d'un microgramme ont échoué.

Des études antérieures montrent que lors de l'exposition, le plomb peut passer dans le cerveau et interférer avec la transmission et le traitement du son.

Par conséquent, le Dr Shargorodsky conseille aux parents de protéger leurs enfants contre l'exposition au plomb et autres métaux lourds en général, même si le niveau de ces substances dans l'environnement est défini comme «sûr».

Sources: www.reuters.com et www.ncbi.nih.gov

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.