Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

15 mai 2013

Les analgésiques peuvent entraîner une perte auditive

Une étude a trouvé que la prise de médicaments contre la douleur, comme l'ibuprofène ou l'acétaminophène (Paracétamol), deux fois ou plus par semaine augmente le risque de perte auditive.

Les analgésiques peuvent entraîner une perte auditive

Les chercheurs ont constaté que certains analgésiques couramment utilisés peuvent être liées à la perte auditive chez les femmes. Les chercheurs de Brigham and Women's hospital dans le Massachusetts aux États-Unis ont examiné le lien entre la déficience auditive et l'utilisation de l'aspirine, l'ibuprofène et l'acétaminophène.

L'étude a révélé que les femmes qui prennent de l'ibuprofène ou de l'acétaminophène pendant une durée de deux jours ou plus par semaine, présentaient un risque supplémentaire de perte auditive de 13%.

Le plus souvent qu'une femme a pris un de ces médicaments, plus il était probable qu'elle avait une déficience auditive. En effet, le risque a augmenté de 24% pour les femmes qui ont déclaré avoir pris des analgésiques plus de six fois par semaine. Le lien a était au niveau le plus élevé chez les femmes de moins de 50 ans.

L'étude n'a pas démontré que l'aspirine augmentait le risque de perte auditive.

Réduction du flux sanguin

Pendant l'étude, les experts ont analysé la corrélation entre la fréquence de prise d'acétaminophène, d'ibuprofène et d'aspirine chez les femmes, et le risque de troubles de l'audition dans l'étude « Nurses' Health Study II. Depuis 14 ans, de 1995 à 2009, les chercheurs ont suivi 62.261 femmes âgées de 31 à 48 ans. Parmi ces femmes, 10.012 ont déclaré avoir une déficience auditive.

L'auteur principal de l'étude, Sharon G. Curhan, MD, BWH Channing Division de Medecine Network suggère que les analgésiques peuvent réduire le flux sanguin vers la cochlée dans l'oreille. La cochlée est responsable de l'audition et une réduction du flux sanguin pourrait nuire à sa fonction.

Selon le rapport, plus de la moitié de tous les Américains souffrent d'une perte d'acuité auditive à haute fréquence à l'âge de 60 ans. En effet, les deux tiers des femmes de 60 ans avaient un certain type de déficience auditive, ainsi qu'un tiers des femmes dans la cinquantaine.

La perte d'audition à l'âge adulte est la sixième affliction la plus répandue dans les pays développés.

L'étude a été publiée dans l'American Journal of Epidemiology.

Sources:

www.medicalnewstoday.com andwww.medicaldaily.com

Lire aussi:

La codéine peut endommager votre capacité auditive

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.