Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Les jeunes déficients auditifs sont une cible plus facile des moqueries

Les jeunes atteints de surdité sont plus susceptibles d'être victimes des moqueries à l'école que les autres enfants normo entendants selon une étude suédoise. Les conséquences négatives peuvent affecter le développement des victimes.

Les jeunes déficients auditifs sont une cible plus facile des moqueries

Entre un sur trois et un sur cinq élèves déficients auditifs sont victimes des moqueries. Un sur trois de ceux qui souffrent d'une déficience auditive en plus d'une autre incapacité se trouvent être la proie des moqueurs. Parmi les jeunes qui ne sont que déficients auditifs, les moqueries sont le pain quotidien pour un sur cinq d'entre eux. A titre de comparaison, le taux de moquerie est d'un sur dix pour les jeunes normo entendants.

Les données ont été rassemblées dans une étude sur les problèmes mentaux et sociaux chez les jeunes étudiants de 15-16 ans dans les écoles publiques de Örebro en Suède.

Les effets des moqueries

Les moqueries affectent l'estime personnelle des victimes. Selon l' American Academy of Child & Adolescent Psychiatry, les moqueries peuvent affecter négativement le développement social et émotionnel ainsi que les performances scolaires des jeunes victimes.

Les enfants déficients auditifs sont déjà susceptibles de souffrir à l'école lorsqu'ils sont comparés aux autres enfants normo entendants. Des études ont montré que la déficience auditive affecte le résultat des études et le statut d'activité de l'individu, selon les chercheurs derrière le rapport suédois. Les moqueries peuvent amener une barrière supplémentaire au développement positif social et émotionnel du jeune déficient auditif ainsi que son parcours scolaire.


Source: Journal of Deaf Studies and Deaf Education, 13 December 2007; American Academy of Child & Adolescent Psychiatry, mai 2008

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.