Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

04 octobre 2012

Les migraines peuvent augmenter le risque de perte auditive

Selon une étude, les personnes souffrant de migraines ont un risque accru de développer une perte auditive.

Les migraines peuvent augmenter le risque de perte auditive

Les personnes souffrant de migraines sont plus susceptibles d'avoir des oto-émissions acoustiques (EOA) et des réponses du tronc cérébral (ABR) réduites, qui sont des indicateurs précoces de troubles imminents de l'audition pouvant conduire à une perte d'audition, selon les conclusions de l'étude.

En outre, près des deux tiers des patients migraineux avaient une ou plusieurs anomalies lors des tests électrophysiologiques auditifs, bien que la quasi-totalité d'entre eux étaient classé comme ayant un niveau d'audition normale. Les symptômes du dysfonctionnement auditif comme phonophobie (peur des bruits forts) et les acouphènes étaient présents respectivement chez 20,7% et 13,8% des individus.

Par rapport à un groupe témoin, les patients migraineux avaient significativement de plus faibles amplitudes des oto-émissions -acoustiques transitoires provoquées (TEOAE) à des fréquences de 1 kHz, 3 kHz et 4 kHz.

Electromobilité

Les patients avaient également des amplitudes des produits de distorsion des oto-émissions acoustiques (DPOAE) considérablement réduites à des fréquences de 1 kHz, 2 kHz, 3 kHz et 5 kHz.

TEOAE et DPOAE sont générées lorsque les cellules ciliées de l'oreille externe, qui sont responsables de l'amplification du son cochléaire, s'agitent en réponse à des stimuli acoustiques - un processus connu comme électromobilité.

«Les oto-émissions acoustiques permettent une évaluation sensible de la fonction cochléaire et un suivi objectif des changements dynamiques de la réactivité cochléaire avant que la perte d'audition fonctionnelle et significative ne se produise, quelle qu'en soit la cause», explique Ahmad Hamed Sherifa (CHU d'Assiout, Egypte) et ses collègues.

Les patients souffrant de migraines avaient également signalé un allongement de la latence de l'onde III et de la latence entre les pics I-V de l'ABR (réponses du tronc cérébral) à des fréquences à haut débit, ce qui indique un dysfonctionnement auditif central.

Le rapport a été publié dans l'American Journal of Otolaryngology.

Source: www.news-medical.net

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.