Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Les ouvriers des cimenteries risquent leur audition

L'incidence de la déficience auditive due au bruit parmi les employés d'une usine de ciment était de plus de 55 pour cent. Dans certains départements de l'usine, l'incidence était de 85 pour cent.

Une étude mexicaine a étudié l'incidence de la déficience auditive due au bruit parmi les 85 employés d'une usine de ciment, et a trouvé que 55 pour cent d'entre eux souffraient d'une perte de déficience auditive due au bruit d'un certain degré. Parmi les ouvriers, 70 pour cent souffraient d'une déficience auditive binaurale, alors que 30 pour cent souffraient seulement à une oreille.

Le degré de perte auditive variait de 20 à 30 dB jusqu'à plus de 60 dB. 72 pour cent des employés souffraient d'une déficience auditive aux deux oreilles comprise entre 20 et 30 dB à 4000 Hertz.

L'âge des employés était compris entre 18 et 55 ans, et le nombre d'années passées dans l'usine était de 1 à 31 années.

Années d'expériences et fonction se révèlent importantes

Le nombre d'années de travail passé dans une usine était un facteur déterminant. Ceux qui travaillent pendant 1 à 7 années étaient un peu moins susceptibles de souffrir de déficience auditive que ceux qui travaillent pendant 8 à 31 années. Le premier groupe présentait un risque de 50 %, alors que le deuxième présentait une incidence de presque 70 %.

Les niveaux de bruit de plus de 90 dB étaient mesurés à certaines étapes de production tels que le démolissage, perforage, et cimenteries. Le pourcentage le plus élevé d'ouvriers déficients auditifs était dans les aires d'incinération. Bien que cet endroit n'était pas le plus bruyant, il était atteint par les autres ouvriers après avoir traversés toutes les autres étapes de la production.

L'impact des décibels

L'étude montre que 65 pourcents des ouvriers exposés à des niveaux de bruit de plus de 90 dB souffrent de déficience auditive. Parmi ceux exposés à des niveaux de bruit compris entre 85 et 90 dB, 44 pour cent avaient des troubles auditifs.

L'étude publiée dans le journal Salud Pública de México en mars-april 2000, était le fruit d'entretiens, de tests audio métriques et des mesures de brut. Cependant, l'étude ne mentionnait pas si les ouvriers utilisaient des protections auditives.

Protections auditives et mesures nécessaires

Travailler dans un environnement bruyant est dangereux pour la capacité auditive.

Les standards officiels mexicains des Conditions de Santé et de Sécurité sur les lieux de travail bruyant ont été mis à jours en 2001, considérant 8 heures par jour à 85 dB comme étant le maximum permis sur un lieu de travail au lieu des 90 dB préalablement.

Les ouvriers doivent porter des protections auditives fournies par leurs employés et recevoir des tests auditifs. De plus, des actions doivent être prises à la source du bruit et d'autres solutions doivent être apportées afin de diminuer le bruit sur le lieu de travail, si les niveaux de bruit maximum recommandés sont dépassés.

Source: “Prevalence and correlates of hearing loss in a cement factory,” Salud Pública de México, vol. 42, num. 2, et Official Mexican Standard NOM-011-STPS

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.