Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

14 mai 2012

Les parents ne parlent pas des risques de perte auditive avec leurs adolescents

Aux Etats-Unis, un sondage montre que la plupart des parents n'ont pas discuté de la perte d'audition avec leurs adolescents, même si un adolescent sur six a une perte auditive des fréquences hautes.

Les parents ne parlent pas des risques de perte auditive avec leurs adolescents

Un sondage réalisé par le «National Poll on Children's Health» de l'Université du Michigan montre que deux tiers des parents n'ont pas parlé avec leurs adolescents du risque du bruit entrainant une perte d'audition. Parmi ces parents, plus des trois quarts croient que leurs adolescents ne sont pas en danger.

Selon les données nationales, un adolescent américain sur six a perte d'audition des hautes fréquences qui peut être causée par l'écoute prolongée d'un bruit fort pendant de longues périodes ou même par une brève exposition à des sons très forts. Une récente augmentation réelle de la perte d'audition des hautes fréquences peut être en partie attribuée à la popularité des lecteurs MP3 pour les adolescents. Beaucoup d'adolescents et leurs parents sont peu conscients des conséquences à long terme des dommages auditifs dus au bruit.

Méconnaissance de la déficience auditive

La perte d'audition due au bruit passe souvent inaperçue à ses débuts. Avec l'exposition continue aux bruits dangereux, la perte d'audition des hautes fréquences peut évoluer vers un point où elle affecte la capacité à comprendre la parole.

 «Les adolescents ne sont pas conscients des dommages à l'ouïe causés par le bruit jusqu'à ce qu'ils progressent au point d'affecter le langage et la communication», explique Sarah Clark, MPH, Associate Director de l'Unité «Child Health Evaluation and Research (CHEAR) » , Université du Michigan, et du «National Poll on Children's Health». "A ce stade, ils peuvent rencontrer des difficultés à l'école et dans les relations sociales."

Des mesures simples pour la préservation de l'ouïe

"La perte auditive causée par le bruit n'est pas réversible, mais il est possible de la prévenir», explique Deepa L. Sekhar, MD, professeur adjoint de pédiatrie à l'École de médecine de Penn State. "Il y a des mesures simples que les parents et les adolescents peuvent adopter en vue de protéger l'ouïe."

Une de ces mesures simples est d'encourager l'utilisation de casques limitant le volume ou d'écouteurs ressemblant à des casques ou écouteurs normaux, mais limitant le son à 85 décibels ou moins, soit une réduction jusqu'à 40% du volume maximum produit.

Ici, le sondage a également révélé que seulement 32% des parents connaissaient l'existence d'appareils limitant le volume. Une fois informés, plus de la moitié des parents d'adolescents ont déclaré être prêts à les acheter. Seul un tiers des parents pensent que leurs adolescents accepteraient de les utiliser.

Source: C.S. Mott Children's Hospital, National Poll on Children's Health, University of Michigan

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.