Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

30 juin 2011

Les tests auditifs ne vont pas plus loin que chez le médecin de famille

Un déficient auditif sur deux ne reçoit pas d'examen audiologique adéquat. Les médecins de famille devraient envoyer leurs patients à un professionnel en cas de problèmes auditifs.

Les tests auditifs ne vont pas plus loin que chez le médecin de famille

Les médecins de famille ont une influence importante sur la décision d'une personne déficiente auditive à utiliser un appareil auditif. Seulement chaque deuxième déficient auditif décide de tacler ses problèmes auditifs suite à une consultation auprès de leur médecin. Ceci sont les résultats d'une étude effectuée en Allemagne, Angleterre et France et qui ont été publiés par L'EHIMA, L'Association Européenne des Fabricants d'appareils auditifs en 2010.

En Allemagne, 45% ne continue pas leur démarche après avoir consulté leur médecin suite à des problèmes auditifs. En France, le chiffre est de 44 % et en Angleterre de 39%. Parmi les personnes qui choisissent continuer leur démarche, trois personnes sur quatre en Allemagne et en France décident d'utiliser un appareil auditif après avoir consulté leur médecin. En Angleterre, le chiffre est de presque 19 sur 20.

Un manque d'information
« L'étude démontre clairement l'influence importante qu'un médecin peut avoir. Les médecins ne pratiquent normalement pas de test auditif, et normalement, l'avis d'un professionnel est nécessaire afin de déterminer si l'utilisation d'un appareil auditif serait bénéfique. Si vous pensez souffrir d'une déficience auditive, vous devriez consulter votre médecin traitant, et il devrait vous prescrire une consultation auprès d'un spécialiste, » déclare le Secrétaire Général de l'EHIMA, Søren Hougaard.

« Je pense que l'explication est que les médecins n'ont pas de connaissances spécialisées sur l'audition, et ont un manque d'information sur les atouts bénéfiques qu'un appareil auditif digital moderne peut amener à l'individu déficient auditif, » déclare Søren Hougaard.

La plus grande différence entre l'Angleterre, l'Allemagne et la France est que les personnes déficientes auditives peuvent recevoir des appareils auditifs gratuits en Angleterre par le biais du service de santé public, la NHS.

A propos de l'étude
L'étude, qui a été publiée en 2010, a été effectuée par un bureau d'analyste suisse, Anovum, pour le compte de l'EHIMA, L'Association Européenne des Fabricants d'appareils auditifs. Environ 15.000 personnes sont comprises dans l'étude en Allemagne, France et Angleterre et ont été interrogé sur leur audition et l'utilisation d'appareil auditif.

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.