Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

06 octobre 2011

Les tests de salive permettent d'identifier les virus qui entraînent les lésions auditives chez les enfants

Une étude a démontré qu'un test de salive est plus efficace que les dépistages contre le cytomégalovirus chez les nouveaux nés que les tests traditionnels.

Les tests de salive permettent d'identifier les virus qui entraînent les lésions auditives chez les enfants

Le cytomégalovirus(CMV) est un virus qui entraîne la déficience auditive parmi 10 à 15% des nouveau-nés. Le virus passe de la mère au fœtus lors de la grossesse. Jusqu'à présent, il n'existe pas de test précis qui permet de déceler le virus et il n'existe toujours pas de remède. Aujourd'hui, le test traditionnel de prise de sang au talon est utilisé pour tester les nouveau-nés, mais la méthode n'est pas très efficace étant donné que 60 à 70% des cas ne sont pas décelés.

« La plupart des bébés infectés par le CMV ne démontre pas de CMV à la naissance, » déclare James F. Battey Jr., M.D., Ph.D, directeur de la NIDCD(National Institute on Deafness and Other Communication Disorders, Etats-Unis). Il est important de développer des outils qui permettent de dépister le CMV chez les bébés afin de pouvoir surveiller une possible déficience auditive lorsque le test s'avère positif, et de fournir une intervention si c'est le cas.

Une étude effectué par les chercheurs de l'Université d'Alabama à Birmingham a trouvé que le test de salive chez les nouveaux nés permet de détecter presque tous les cas de ce virus. Pour effectuer un test de salive, il suffit d'examiner la salive qui provient de la bouche du bébé.

Nourrisson d'un jour

Pendant l'étude, les chercheurs ont examiné la salive de près de 35.000 nourrissons de sept hôpitaux américains différents. Les tests ont été prélevés lorsque les bébés étaient âgés d'un jour.
Les chercheurs ont testé des échantillons et confirmés leurs résultats. Ils ont utilisé une procédure qui est précise mais trop compliquée pour les tests auditifs communément utilisés. Le résultat est que le test de salive détecte respectivement 97 à 100% des cas pour les échantillons secs et liquides.

C'est possible

« Nous savons maintenant que les tests de salive fonctionnent, » déclare le co-auteur Dr. Suresh Boppana lors d'un communiqué de presse publié par la National Institute on Deafness and Other Communication Disorders. » Le défi, contrairement au prélèvement sanguin sec (au talon), qui est déjà utilisé pour le dépistage des nouveau-nés, est qu'il n'y a pas de procédure en place pour le prélèvement de salive. Mais nous avons démontré qu'ils possible de tester les infections CMV chez les nourrissons. »

Dans un futur proche, les chercheurs veulent quantifier l'importance des infections CMV congénitales sur la déficience auditive totale à la naissance jusqu'à l'âge de 3½-4 ans.

Sources:

health.usnews.com &

www.healthcanal.com

En savoir plus:
Les enfants et la déficience auditive

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.