Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

10 novembre 2010

Même de faibles pertes de capacité auditive peuvent entraîner des difficultés à apprendre pour les enfants.

La littérature pédiatrique démontre que même les enfants qui ont une « faible » perte auditive présentent un risque d'être académiquement en retard par rapport à leurs semblables qui entendent normalement. L'association American Better Hearing Insitute (BHI) prévient que si les parents et les instituteurs ne prennent pas les problèmes des enfants déficients auditifs au sérieux, des difficultés sociales, émotionnelles et de capacité à apprendre peuvent survenir à long-terme.

Même de faibles pertes de capacité auditive peuvent entraîner des difficultés à apprendre pour les enfants.

Jusqu'à 90% des connaissances des enfants sont attribuées à une réception passive des conversations qui les entourent. La surdité de n'importe quel degré peut donc présenter une barrière à la capacité à entendre et à apprendre de son entourage direct, ainsi que de ne pas entendre les instructions lors des classes de cours.

Dès lors, la BHI aux Etats-Unis encourage les enseignants à être vigilants par rapport aux enfants qui sont potentiellement déficients auditifs, et dont la déficience n'est pas décelée ou attribuée à un autre problème comportemental ou capacité à apprendre, tel que les troubles du comportement (ADD/ADHD).

Test supplémentaire nécessaire

Au moins 50% des parents ne font pas passer des tests professionnels supplémentaires lorsque leurs enfants ne passent pas un test auditif initial, et selon trois parents d'enfant déficient auditif sur quatre, la déficience auditive rend l'enfant vulnérable à d'autres problèmes.

« Les enfants doivent pouvoir entendre, non seulement en classe, mais aussi parce que l'audition affecte les compétences linguistiques, le développement cognitif et social ainsi que le bien-être émotionnel et les accomplissements académiques » déclare Sergei Kochkin, directeur général de la BHI.

Environnement sain à l'écoute

« Trop d'enfants déficients auditifs ne reçoivent pas d'aide adéquate et sont donc à risque, » déclare Sergei Kochkin. « Les éducateurs, pédiatres et autres professionnels de la santé sous-estiment l'impact de la surdité légère. »

La BHI demande aux écoles d'incorporer une formation de la santé auditive et de créer un environnement sain à l'écoute dans les salles de cours.
Pour plus d'informations :

Sources: www.betterhearing.org

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.