Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Mon appareil auditif fait partie integrante de moi

Dale Sindell, une femme américaine qui a déménagée à Madrid en Espagne il y a plus de 20 ans, a toujours été de l'avant en dépit de non seulement de sa propre déficience auditive à un jeune âge, mais aussi de celle de son troisième fils.

Mon appareil auditif fait partie integrante de moi

Maintenant qu'elle a passé la quarantaine, Dale a répondu et dépassé toutes les attentes. Sa forte volonté ainsi que son attitude positive lui permettent de se servir de sa déficience auditive et de maintenant pouvoir aider les autres parents et enfants qui ont une déficience auditive récemment identifiée.

Aller de l'avant - Toujours

A cause d'une otosclérose, Dale Sindell a perdu sa capacité auditive progressivement sans le remarquer. Ce n'est qu'à vingt ans que sa surdité fut constatée.

« C'était lors de ma dernière année à l'université, lors de mes cours de Français. J'ai interrompue le professeur sans même remarquer qu'il était entrain de parler. Mon amie me le signala à la fin du cours à mon grand étonnement. Après avoir passé un test auditif, ma déficience auditive fut confirmée, » se souvient Dale.

A cette période de sa vie, elle était trop occupée à rentrer dans la vie adulte et ne se préoccupait pas trop de sa déficience auditive. Dale subit une intervention chirurgicale à l'oreille droite, ce qui est une procédure normale pour un patient atteint d'otosclérose. Malheureusement, elle ne recouvra pas sa capacité auditive, au contraire, elle s'empira.

« Ce fut un choc, mais j'ai commencée à utiliser mes appareils auditifs et continuée d'aller de l'avant, » déclare Dale.

Mon appareil auditif fait partie de moi

Aujourd'hui, Dale souffre de surdité profonde et utilise un appareil auditif à l'oreille gauche. A son oreille droite, elle ne peut discriminer les sons correctement à l'aide d'un appareil auditif.

« Je ne me souviens pas avoir eu des problèmes à m'adapter à mon appareil auditif une fois que je le reçut, » explique Dale. « Et maintenant, il fait partie intégrante de moi. C'est la même chose que de porter des lunettes. Vous ne remarquez même pas que vous les portez. C'est tout à fait naturel pour moi. Ce qui n'est pas naturel, c'est de ne pas pouvoir entendre, » déclare Dale.

« Je porte mon appareil auditif dès que je me lève jusqu'à ce que je me couche. Sans lui, je n'entends rien. Pendant la journée, je me sens à l'aise car j'utilise mon appareil auditif. Il me permet de vivre une vie normale, tout comme une personne qui entend normalement dans un monde de sons. »

La technologie des appareils auditifs a énormément évoluée depuis que Dale s'est procurée son premier appareil auditif.

« La seule option de mon premier appareil auditif était de pouvoir ajuster le volume sonore. Aujourd'hui, la qualité du son est bien meilleure et il peut être ajusté aux préférences et besoins d'un individu. De plus, les appareils auditifs existent maintenant avec des designs et coloris magnifiques, » commente Dale.

Prendre une partie active

Dale ne se préoccupait pas de trop de sa déficience auditive étant donné qu'elle se débrouillait parfaitement dans la vie de tous les jours. Cependant, quand elle fut informée que son troisième fils souffrait de déficience auditive, sa vie changea. Elle n'y réfléchit pas deux fois, elle prit directement la décision de s'impliquer activement dans le domaine de la déficience auditive.

En Février 2009, elle créa son site internetwww.t-oigo.com afin de fournir le soutien émotionnel et pratique aux familles et enfants atteints de déficience auditive.

« J'essaye de donner du soutien et des informations à ces familles et également de sensibiliser la population aux problèmes auditifs, » déclare Dale. Les personnes qui entendent normalement ne sont pas conscients des énormes progrès achevés par l'avancement technologique. Ils contribuent à la création d'une nouvelle génération d'enfants déficients auditifs, alors qu'avec les implants cochléaires, les appareils auditifs numériques (résistants à l'eau et munis de récepteur FM), nous pouvons vivre une vie normale. Mon fils, par exemple, a neuf ans et est bilingue en Anglais et Espagnol, » ajoute Dale.

Demander de l'aide

Dale a toujours été une personne autosuffisante, confiante et avec des buts bien précis dans sa vie, mais comme tout le monde, elle sait que si elle a besoin d'aide, elle doit le demander.

« La plupart de mes amis et de mon entourage oublie que je suis déficiente auditive. Ils me perçoivent comme eux-mêmes, et ils me considèrent même comme étant plus capables que beaucoup de personnes, » dit Dale. « Je suis consciente que c'est moi qui doit chercher de l'aide quand j'en ai besoin, et j'apprends ceci à mon fils. Vous pouvez être confiant, mais c'est vous qui devez demander de l'aide quand vous en avez besoin.
.

http://www.hear-it.org/fr/mon-appareil-auditif-fait-partie-integrante-de-moi

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.