Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Mon enfant est né avec un handicap de l'ouïe

Tous les parents qui attendent un heureux événement espèrent que leur enfant sera parfaitement sain et qu'il n'aura pas de problème à la naissance. C'était aussi le cas de Gro Rugseth et de son mari Jens, un couple de Norvégiens. Malheureusement, leur fille, Guro, est née avec un handicap de l'ouïe.

Gro et Jens ont eu leur première fille, Kaia, en 1989. Elle était saine et normale à tout point de vue. Si bien que lorsqu'en 1992, Gro fut de nouveau enceinte, elle n'eut pas la moindre inquiétude.

«Il n'y a pas de cas de surdité dans nos familles. Bien sûr, je pensais à l'avenir de mon enfant, mais je n'étais pas particulièrement préoccupée. J'avais certes envisagé certains problèmes possibles, mais on n'est jamais vraiment tout à fait préparé.»

La grossesse et la naissance se passèrent comme prévu. Cependant, peu de temps après la naissance, Gro Rugseth commença à se poser des questions sur les réactions de sa fille.

«Elle réagissait très lentement et n'était pas très active. Alors, nous avons consulté notre médecin pour savoir ce qui n'allait pas. Elle a passé une série de tests, dont plusieurs tests de l'ouïe, mais chaque fois, les médecins nous ont dit que tout allait bien.»

Dans leurs efforts visant à comprendre ce qui n'allait pas chez Guro, les médecins décidèrent de lui faire passer un scanner afin de voir s'il n'y avait pas éventuellement une lésion cérébrale. Mais le résultat fut négatif.

Pendant 10 mois, Gro Rugseth essaya de découvrir la nature du problème auquel sa fille était visiblement confrontée. Dix mois qui ont laissé des marques à toute la famille.

«Ces 10 mois ont été caractérisés par une sorte de stress non exprimé, comme quand on lutte contre sa propre intuition. Ce fut une période très sombre. Quand j'étais enceinte, je m'étais bien sûr demandé si tout irait bien après la naissance, mais je n'avais jamais imaginé qu'elle pourrait avoir un handicap à l'ouïe. Ce fut une période très difficile, pendant laquelle je passais sans cesse de l'espoir au désespoir, tant l'avenir de ma fille me paraissait incertain.»

Après dix longs mois, les médecins purent enfin poser un diagnostic: la fille de Gro Rugseth était née avec un handicap de l'ouïe.

«Ce fut un choc. Je n'avais jamais imaginé qu'elle pourrait être malentendante. Nous étions effondrés. Nous ne pouvions rien faire nous-mêmes pour aider notre fille. Ce fut un long et dur combat pour retrouver un certain bonheur familial. Ce n'est que quand j'ai commencé à apprendre le langage des signes que je me suis de nouveau sentie tout à fait mère. Une mère capable de communiquer avec son enfant.»

Aujourd'hui, Gro Rugseth a trois enfants. Le plus jeune est, lui aussi, né avec un handicap de l'ouïe. Malgré ces problèmes, et au prix de beaucoup de courage et d'efforts, la famille fonctionne à nouveau normalement. Aujourd'hui, Gro Rugseth jette sur ces épreuves un regard empli de sagesse et d'espoir.

«Je pensais que j'étais protégée et invulnérable. Et puis, ma vie a complètement changé de cap. J'ai appris à être humble et compréhensive face aux épreuves des autres. De plus, je me sens très étroitement liée à mes enfants. Leurs problèmes auditifs sont une erreur de la nature, mais aujourd'hui, je pense que notre qualité de vie est meilleure qu'avant, car nous avons appris énormément en assumant pleinement nos responsabilités de parents.»

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.