Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

07 septembre 2004

Ne pas traiter la déficience auditive est la deuxième erreur médicale la plus commune

La surdité est la troisième affliction chez les personnes âgées aux Etats-Unis et bien d'autres pays, qui est seulement dépassée en terme de fréquence par l'hypertension et l'arthrose.

Mais, alors que les personnes âgées consultent sans problème leur médecin pour des problèmes d'hypertension ou d'arthrose, moins d'une sur cinq demandent de l'aide pour leur problème auditif alors qu'elles bénéficieraient du port d'aides auditives.

L'Institut pour la Progression des Soins de Santé (Institute for Healthcare Advancement, IHA), situé en Californie, a identifié le refus de porter des appareils auditifs ou autres aides, appareils dentaires ou lunettes, comme étant la seconde erreur la plus commune des personnes âgées vis-à-vis de leur santé. Ensemble, avec le refus d'utiliser un «marcheur», ce genre de comportement empêche les seniors d'obtenir de l'assistance précieuse liée au vieillissement.

Ce genre de résistance et de refus face à la vieillesse se fait au détriment des individus eux-mêmes, leurs proches, amis et collègues.

La première erreur est de conduire une voiture alors que ceci est devenu trop dangereux.

D'autres erreurs:

  • La répugnance à raconter ses problèmes intimes à son médecin ou autre professionnel de la santé.
  • Ne pas comprendre ce que le médecin raconte les problèmes de santé et les traitements médicaux appropriés
  • Ne pas considérer un danger potentiel
  • Ne pas avoir de système ou de plan afin de gérer l'administration de médicaments.
  • Ne pas avoir un médecin unique qui évalue le plan de traitement médical complet.
  • Ne pas avoir recours à de l'aide dès que les premiers signes de maladie apparaissent.
  • Ne pas participer à des programmes de prévention, et
  • Ne pas demander de l'aide à ses proches.

 

Source: Institute for Healthcare Advancement (www.iha4health.org), 7 novembre 2003.

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.