Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Ne pas traiter la déficience auditive est une fausse économie

Le coût annuel du non-traitement de la déficience auditive est estimé à 56 milliards de dollars aux États-Unis et à 92 milliards d'euros dans l'UE.

Ne pas traiter la déficience auditive est une fausse économie

Nul ne sait exactement ce que la société économise ou dépense en traitant ou ne traitant pas les déficiences auditives.

Aux États-Unis, le Better Hearing Institute a publié une estimation de ce que les déficiences auditives non traitées coûtent annuellement en pertes de productivité, en enseignement spécialisé et en soins médicaux: 56 milliards de dollars par an, soit 216 dollars par habitant. Bien que ne reposant pas sur un fondement scientifique, ce chiffre constitue l'une des quelques estimations disponibles.

Si l'on applique ce calcul d'estimation aux pays de l'UE, ce coût s'élèverait à 92 milliards d'euros, soit un coût annuel par habitant de 228 euros, au taux de change de septembre 2000. Ce chiffre équivaut au coût de construction de cinq tunnels sous la Manche par an.

Selon l'étude de Maastricht consacrée à la déficience auditive en Europe, qui a été élaborée par le groupe d'étude SIHI à l'Université de Maastricht et publiée en 1999, le nombre de déficients auditifs augmentera d'au moins 16% d'ici 2005. Il y aura alors plus d'Européens déficients auditifs qu'il n'y a d'habitants en France. Selon l'estimation réalisée par The Better Hearing Institute, les dépenses annuelles résultant de la déficience auditive atteindront 106 milliards d'euros en 2005.

D'après une estimation du même institut, le coût en Europe du non-traitement de la déficience auditive s'élèvera entre 2001 et 2005 à 400 milliards d'euros. Aujourd'hui, environ 37 millions de citoyens de l'UE souffrent d'une déficience auditive. Par comparaison, l'octroi de deux aides auditives numériques modernes d'un prix moyen de 2 000 euros la pièce à chacune des 37 millions de personnes déficientes auditives coûterait 150 milliards d'euros.

Par conséquent, même si le coût réel atteint seulement la moitié de l'estimation réalisée par The Better Hearing Institute, il reviendrait encore beaucoup moins cher d'octroyer des aides auditives à toutes les personnes déficientes auditives. Qui plus est, si l'estimation s'avère en-deçà de la réalité, la différence entre le non-traitement et le traitement de tous les cas de surdité serait encore plus considérable.

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.