Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

02 décembre 2010

Niveaux de bruit extrêmement dangereux lors des courses NASCAR

Une étude détaillée sur les courses NASCAR aux Etats-Unis montre que les niveaux de bruit sont jusqu'à 900 fois plus élevés que les niveaux de bruit quotidien qui sont permis sur le lieu de travail. Les chercheurs déclarent que les lésions auditives que subissent les personnes qui participent aux courses, ou qui les regardent, peuvent entraîner des pertes auditives ou des acouphènes.

Niveaux de bruit extrêmement dangereux lors des courses NASCAR

Des études sur trois circuits populaires aux Etats-Unis démontre que les fans de NASCAR, ainsi que le personnel des équipes et les pilotes sont exposés à des niveaux de bruit très dangereux de manière répétitive. La limite réglementaire de bruit moyen pour une journée de huit heures est de 85 décibels, mais cette limite est dépassée entre 50 et 900 fois, avec des intonations de son de allant jusqu'à 140 décibel.

L'étude démontre que les membres de l'équipe, tels que les pilotes, les mécaniciens et autres membres de l'équipe sont exposés à 12-21 heures de bruit intensif chaque semaine, et jusqu'à 40 semaines de suite.

Le directeur Dr. John Howard de la National Institute of Occupational Safety and Health (NIOSH) aux Etats-Unis dit que les résultats de la recherche sont importants et devraient être observés.

« Pilotes, membres de l'équipe et employés sur les circuits de NASCAR sont à juste titre fiers de faire partie d'une tradition qui est suivi par des millions de personnes. En même temps, il est important d'être conscient que l'exposition au bruit sur le lieu de travail peut entraîner des lésions auditives et des acouphènes, et que les protections sont disponibles et recommandées afin de diminuer le risque ».

Les spectateurs sont aussi à risque
L'équipe de la NIOSH indique que les spectateurs sont également susceptibles de souffrir de déficience auditive car ils sont exposés à des bruits plus élevés que les pilotes, qui sont normalement protégés par bouchons d'oreilles sur mesure.

Les mesures de l'équipe montrent que les spectateurs sont entourés par un bruit de 96 dB pendant la course, ce qui est 10 fois plus élevé qu'une personne qui travaille 40 heures par semaine à un niveau maximum réglementaire de 85 décibels. Dans les stands, le bruit peut atteindre 130 décibels, un niveau qui correspond à un seuil audible douloureux pour l'oreille humaine.

Les chercheurs, ingénieur de recherche Chucri Kardous et Thais Morata, un chercheur en audiologie souligne le fait que les lésions auditives s'accumulent et sont irréversibles pour les personnes qui suivent les courses.

« La plupart des gens aiment le bruit, s'y attachent car il représente une forme de puissance, mais tout en connaissant les risques, » déclare Thais Morata, « mais ils ne savant peut être pas que les dégâts sont permanents. »

En savoir plus:

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.