Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

Prévalence élevée et évitable de la déficience auditive parmi les enfants au Soudan

Facteurs héréditaires, prise de médicaments erronés et infection sont les causes de la déficience auditive parmi les enfants au Soudan selon une étude. Les chercheurs estiment que la prévention diminuerait la prévalence.

Deux chercheurs soudanais ont examine 264 enfants âgés de 14 mois à 14 ans qui souffrent de surdité grave. Les résultats étaient choquants dans la mesure où ces déficiences auditives auraient pu être évitées par se simples mesures préventives dans la plupart des cas.

Les gènes et la quinine causes les plus communes
La cause la plus commune de la déficience auditive était les facteurs héréditaires. Pas moins de 75 pour cent des enfants déficients auditifs étaient nés de parents consanguins, ce qui fait des facteurs héréditaires la cause la plus commune de la déficience auditive chez les enfants.

La quinine, un médicament souvent prescrit pour la Malaria, est la seconde cause la plus commune de déficience auditive chez les enfants. Un enfant sur trois examiné fût exposé à la quinine lors de la grossesse de leur mère. Un sur quatre suivait un traitement à la quinine après leur naissance. Des lésions permanentes de l'oreille interne font parties des effets secondaires connus qui sont associés à la quinine.

Un nombre important d'enfant de parents proches suivaient également un traitement à base de quinine, ce qui rendait la cause exacte de leur déficience auditive - héréditaire ou Malaria - difficile à identifier.

Actions nécessaires : Vaccination et test auditif
Les chercheurs parvinrent également une autre cause. 18 pour cent des pertes d'acuité auditive chez les enfants étaient liées à la méningite ou à d'autres infections qui peuvent être évité grâce aux vaccins.

Les vaccins contre ces types d'infection permettraient d'éviter un nombre considérable de déficience auditive chez les enfants soudanais selon les chercheurs. Ils suggèrent que d'autres cas de déficience auditive soient prévenus en sensibilisant les gens aux risques associés aux mariages consanguins.

Finalement, les chercheurs mettent l'accent sur le besoin de test auditif précoce d'enfant issu de ce type de mariage ainsi que des enfants qui suivent un traitement à la quinine afin de leur permettrent de suivre un traitement adéquat.

Source: ”?Saudi Journal of Oto-Rhino-Laryngology, Head and Neck Surgery', vol. 4, no. 1, 2007

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.