Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

01 octobre 2014

Sèche-mains, cors et feux d'artifice peuvent entraîner une perte auditive

La musique forte et les lieux de travail bruyants sont les causes biens connues de la surdité suite au bruit. Mais la perte d’acuité auditive suite au bruit peut également provenir de sources plus inhabituelles comme les sèche-mains, feux d'artifice et les instruments de musique tels que les cors.

Les bruits qui nous entourent peuvent entraîner une surdité suite à une exposition au bruit. Les causes les plus évidentes de la perte auditive suite au bruit sont que les gens travaillent dans des environnements avec des niveaux de bruit élevé ou parce qu’ils écoutent de la musique forte avec des écouteurs ou lors des concerts. Mais la surdité suite au bruit peut également survenir suite à d'autres sources moins évidentes.

Les sèche-mains peuvent être dangereux

Selon une étude de l’Université de Londres, les sèche-mains qui se trouvent dans les toilettes publiques ainsi que de nombreux lieux de travail et ne sont généralement pas perçus comme étant dangereux. Mais même s’ils sont moins bruyants que par le passé, les sèche-mains ultra-rapides modernes peuvent entraîner une perte d’acuité auditive.

Avec un niveau de bruit pouvant aller jusqu'à 90 dB, l'exposition prolongée aux sèche-mains peut entraîner une perte d'audition permanente. La recherche montre que les sèche-mains ultra-rapides passent les tests de sécurité nécessaires, mais qu'ils ne le devraient en fait pas. La raison en est que les tests sont effectués dans des grands laboratoires qui ne donnent pas la même impression de son concentré dans un lieu fermé comme c’est le cas dans les toilettes publiques.

Les feux d’artifices peuvent entraîner une perte auditive

Les sons forts des feux d'artifice peuvent entraîner une perte auditive si aucune protection n'est utilisée. Les niveaux de bruit produits par les feux d'artifice peuvent atteindre 150 à 175 dB. La recommandation de l'Organisation mondiale de la santé est de ne pas être exposée à plus de 140 dB de pression acoustique de crête pour les adultes et de 120 dB pour les enfants.

La perte d'acuité auditive entraînée par les feux d'artifice peut être temporaire ou permanente et les sons forts peuvent également entraîner des acouphènes.

Les cornistes explosent leur audition

Les cornistes professionnels travaillent dans un environnement néfaste à leurs oreilles et à leur carrière. Une étude australienne montre que de nombreux joueurs de cor français souffrent d’une surdité suite au bruit. Pourtant, moins d’1 joueur de cor professionnel sur 5 des utilise des bouchons d'oreille pour les protéger.

Lorsque les cornistes jouent, ils sont exposés à 81-90dB jusqu'à 48 heures par semaine.

La musique forte endommage les nerfs du cerveau

La musique n'est pas seulement nuisible pour les musiciens, mais aussi pour les auditeurs. Lorsque vous écoutez de la musique à l’aide d’écouteurs, nous mettons en danger les nerfs du cerveau. Une étude réalisée par l'Université de Leicester au Royaume-Uni a trouvé que la musique forte peut avoir le même effet sur les nerfs du cerveau que la sclérose en plaques.

La recherche est la première à montrer que les cellules nerveuses peuvent être endommagées à la suite d’une exposition au bruit. Lorsque les fibres nerveuses sont exposées à des niveaux sonores supérieurs à 100 dB, ils perdent leur revêtement de protection, la myéline, et par conséquent les signaux nerveux électroniques sont perturbés.

La perte d'acuité auditive suite au bruit peut être réversible

La cochlée est endommagée quand une personne souffre d'une perte d’acuité auditive suite au bruit. Jusqu'à maintenant, on pensait que la perte auditive suite au bruit était irréversible, mais une nouvelle étude de l'Université de médecine de Stanford vient de démontrer que ce n’est pas le cas.

L'étude affirme que si la déficience auditive est traitée immédiatement suite à l’exposition au bruit fort, la perte auditive peut être réversible. La solution est de régénérer les cellules ciliées ainsi que les cellules nerveuses perdues dans la cochlée et de suivre un traitement adéquat juste après l'exposition au bruit. Suite à cette découverte, les chercheurs espèrent être en mesure de limiter les dégâts et de réduire le la perte d'audition suite à une exposition au bruit.

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.