Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

07 juillet 2003

Un manque désastreux de considération envers l'audition

Le respect de l'audition en Russie est choquant quand on le compare avec les normes mondiales, selon des données incomplètes disponibles publiées dans le journal anglophone, Moscow News.

Les niveaux de sensibilisation, les tests et les traitements des problèmes auditifs sont si bas en Russie que les maladies de l'oreille sont inscrites par le ministère de la santé sur la liste des « conditions sociales critiques », et de plus, les Russes semblent être désintéressés par l'état de leur audition, révèle le Moscow News. Ils ne se pressent pas pour avoir recours à de l'assistance médicale à moins que la douleur ne soit plus supportable, et ils exposent continuellement leurs oreilles aux bruits sans prendre la moindre précaution.

Le nombre de Russes demandant conseil auprès du corps médical pour des problèmes auditifs étaient de 4,9 millions en 2002, et ce nombre augmente de 100,000 par année. L'estimation totale du nombre de personnes sourdes ou malentendantes en Russie est de 13 millions. Beaucoup de personnes auraient pu éviter cette incapacité.

La prévention sur les troubles auditifs n'est que de très faible priorité en Russie. De fait, aucun dépistage sur les jeunes enfants n'est suggéré avant l'âge de 6 ans à moins que les symptômes soient vraiment flagrants.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, OMS, L'otite moyenne (inflammation de l'oreille moyenne) est la cause principale des déficiences auditives sévères, spécialement dans les régions les moins développées du globe et parmi les classes les plus pauvres de la population.

Les données statistiques médicales russes révèlent que la prévalence de l'otite moyenne est trois fois plus élevée que les niveaux d'alerte recommandés par l'OMS qui nécessite la vigilance et la mise en place d'un plan d'action en matière de traitement et de dépistage du problème. Et ce chiffre ne prend pas en compte les cas d'otite moyenne qui ne sont pas détecté. La majorité des centres médicaux en Russie manque de ressources et d'instruments permettant d'identifier facilement ce genre d'infection.

Source: Moscow News, 7 mai, 2003

En savoir plus:

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.