Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

13 mai 2003

Un pas de plus vers la reconnaissance des athlètes déficients auditifs

Les athlètes déficients auditifs qui aspirent à la compétition internationale, et à gagner la reconnaissance du public, ont eu un coup de pouce quand Tiffany Granfors, une des organisatrices infatigables des Deaflympics, a reçu une invitation pour suivre le programme d'étude le plus prestigieux et exclusif à l'attention des dirigeants sportifs.

Un pas de plus vers la reconnaissance des athlètes déficients auditifs

Granfors a reçu une des trente places du programme d'étude supérieur «Administration du Sport et Technologie» de l'Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport (AISTS) et de l'Université de Lausanne en Suisse pour la prochaine année académique. Le programme est homologué par Comité International Olympique, CIO.

Aucun autre représentant de la communauté sportive des personnes malentendantes n'a, jusqu'à aujourd'hui, été accepté à ce programme qui est considéré comme étant couloir d'accès vers les administrations dirigeantes sportives mondiales. Dans ce contexte, cette invitation pour le programme suisse est bien plus qu'une réussite personnelle. C'est la réussite potentielle de toute une classe d'athlètes à travers le monde, qui se bat pour être reconnue, et qui va finalement bénéficier de la présence de l'un des leurs dans les hauts-rangs de la hiérarchie sportive.

Granfors a déjà exercé de son influence dans beaucoup de domaines par le passé. Elle a passé près 10 ans à un poste à responsabilité auprès de la direction du géant de la téléphonie AT&T. Elle a également gagné une médaille d'or lors d'une discipline d'athlétisme aux Jeux pour personnes sourdes de 1985 et fût également entraîneur en chef de l'athlétisme à l'Université Gallaudet de Washington. Ses dernières années, elle a consacré ses talents à l'organisation des Deaflympics, qui reste l'un des plus anciens évènements sportifs. C'est également l'un des événements sportifs mondiaux les plus en expansion avec plus de 3000 participants venant d'une douzaine de pays différents.

Les jeux pour athlètes sourds et déficients auditifs ont eu lieu pour la première fois en 1924. Ils sont organisés par le Comité International des Sports des Sourds, CISS, qui opère depuis les faubourgs de Washington. La participation de Granfors au programme suisse dépend directement de son succès et celui du CISS à rassembler les fonds nécessaires par contributions ou sponsoring dans les semaines qui suivent.

Note de l'éditeur: Tiffany Granfors est joignable à l'adresse:granfors@ciss.org

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.