Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

02 avril 2009

Une épidémie de surdité s'approche des Etats-Unis

L'utilisation des lecteurs personnels et le vieillissement de la population peuvent entraîner une épidémie de déficience auditive.

Une épidémie de surdité s'approche des Etats-Unis

Selon une étude effectuée par une équipe de scientifiques de l'Université de Johns Hopkins à Baltimore au Maryland, un adulte sur trois en Amérique du Nord, soit 55 millions de personnes, souffre d'un certain degré de déficience auditive à une ou deux oreilles.

Un adulte sur six a des difficultés à comprendre une conversation normale, ce qui indique une prévalence de la surdité plus élevée que prévue.

« La prévalence de la déficience auditive aux Etats-Unis devrait augmenter de manière significative à cause du vieillissement de la population et de l'augmentation de l'utilisation des lecteurs personnels. Des spéculations indiquent que nous pourrions faire face à une épidémie de surdité, » indique le Dr. Yuri Agrawal, un des chercheurs derrière l'étude.

L'étude était basée sur une analyse détaillée des données rassemblées sur un panel de 5.742 Américains âgés de 20 à 69 ans lors d'un sondage effectué de 1999 à 2004. L'étude a trouvé que 8,5 pour cent des participants âgés de 20 à 30 ans avaient une perte d'acuité auditive aux hautes fréquences comparée à 17 pour cent pour les personnes âgées de 30 à 39 ans.

Différence sur le genre, la race et le niveau d'études

L'étude indique que les facteurs du genre, de la race et du niveau d'études peuvent influencer l'incidence de la déficience auditive.

Les hommes sont deux fois plus susceptibles d'être affectés par la déficience auditive que les femmes. Jusqu'à 21 pour cent des hommes souffrent de surdité comparé à 11 pour cent des femmes. Les Américains blancs et mexicains sont plus susceptibles de souffrir de déficience auditive que les Afro-Américains. Les participants noirs étaient 70 pour cent moins susceptibles de souffrir de surdité que les participants blancs. Les participants avec un niveau d'études moins élevé semblent avoir un risque plus élevé de déficience auditive, ainsi que les participants qui fument ou ceux qui souffrent d'hypertension et de diabète.

Raisons et conséquences

Aucunes explications n'étaient données pour expliquer la différence de prévalence entre les genres, niveaux d'études et races, bien que les chercheurs soient d'accord avec d'autres études indiquant que l'augmentation générale de la déficience auditive aux Etats-Unis est due à une exposition excessive au bruit sur le lieu de travail, aux armes à feu et à une musique trop bruyante.

Les chercheurs suggèrent la mise en place de programmes publics afin de prévenir la déficience auditive, spécialement parmi les jeunes. Les conséquences du non traitement de la déficience auditive incluent des difficultés à communiquer, ce qui affecte la productivité et la qualité de vie. Elle peut entraîner l'isolation sociale, la dépression et touche ceux qui n'ont pas accès aux soins médicaux.

Source: www.medicalnewstoday.com, www.elconfidencial.com

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.