Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

07 mars 2016

Une étude confirme le lien entre la déficience auditive, la démence et le déclin cognitif

Encore une étude confirme que la déficience auditive est associée à une mauvaise performance cognitive et la démence et peut également contribuer au déclin cognitif. Elle confirme également que les appareils auditifs peuvent améliorer le déclin cognitif.

Une étude confirme le lien entre la déficience auditive, la démence et le déclin cognitif

Une série d'études ont montré une relation existante entre la déficience auditive, la cognition et la démence. Une étude britannique confirme cette association. L'étude a également constaté que le traitement de la déficience auditive à l’aide d’appareils auditifs peut améliorer le déclin cognitif.

Le but de l'étude réalisée par Piers Dawes et al était de vérifier si l'utilisation d’un appareil auditif pouvait être associée à une meilleure performance cognitive, et si ce lien était approvisionné par l'isolement social et / ou la dépression.

Une meilleure cognition avec les appareils auditifs

L'étude a révélé que utilisation d’appareil auditif était associée à une meilleure cognition, indépendamment  de l'isolement social et la dépression. Ceci confirme les conclusions d'une étude française détaillée.

Les chercheurs écrivent que les résultats étaient cohérents avec l'hypothèse que les appareils auditifs peuvent améliorer la performance cognitive Même si les appareils auditifs ont un effet positif sur la cognition, il est peu probable que ce soit par la réduction des effets négatifs de la déficience auditive sur l'isolement social ou la dépression. Les chercheurs suggèrent que les effets positifs de l’utilisation d’appareils auditifs sur la cognition peuvent se faire par l'amélioration de l'audibilité ou une augmentation associée à l'auto-efficacité.

Alternativement, les chercheurs écrivent que les associations positives entre l'utilisation de l'aide auditive et de la cognition peuvent être expliquées par les gens plus aptes cognitivement de chercher de l’aide par les appareils auditifs.

A propos de l'étude

L'étude a examiné un échantillon important de l'ensemble de données UK Biobank sur des adultes âgés de 40 à 69 ans au Royaume-Uni qui ont passé un test auditif. L'âge, le sexe, la santé générale et le statut socioéconomique ont été contrôlés comme facteurs potentiels. L'étude a été publiée dans PLOS One.

Source: Plos One 2015

D'autres études sur la déficience auditive, la cognition, la démence et la santé mentale:

L’utilisation d’appareils auditifs freine le déclin cognitif

La déficience auditive et la démence

Le non traitement de la déficience auditive détériore la santé physique et mentale

 

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.