26 mai 2020

Augmentation de la déficience auditive chez les personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés

Les personnes issues de milieux socio-économiques inférieurs courent un risque plus élevé de déficience auditive selon une étude.

Selon une étude britannique, les personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés sont jusqu'à deux fois plus susceptibles d’être atteintes de déficience auditive que celles qui sont issues d’un milieu socio-économique favorisé.

L'étude a examiné si les facteurs socio-économiques et variables du mode de vie sont associés à la déficience auditive chez les personnes âgées en Angleterre.

Inégalité en matière de santé

L'étude a révélé que les facteurs de variation de scolarité, de profession, de revenu et de richesse, qui sont d'importants facteurs en matière d’inégalité en matière de santé, sont associés à la déficience auditive.

Dans l'étude, le statut socio-économique était fortement associé à la probabilité de déficience auditive chez les personnes âgées. Les personnes avec un niveau d’études, de revenu et de richesse plus élevés étaient moins susceptibles d'être associées à la déficience auditive, tandis que les professions manuelles augmentaient la probabilité de déficience auditive.

Facteurs de style de vie

L'étude a également révélé que les facteurs socio-économiques et plusieurs facteurs de style de vie variables (tels qu’un IMC élevé, l'inactivité physique, la consommation de tabac et d’alcool au-delà du seuil de risque des lignes directrices) étaient associés à la probabilité de la déficience auditive aussi fortement que les facteurs démographiques tels que l'âge et le sexe.

Prévalence de la déficience auditive

8.529 personnes âgées de 50 à 89 ans ont participé à l'étude. Une déficience auditive a été identifiée chez 32,1% des hommes et 22,3% des femmes.

L'étude « Facteurs socio-économiques et de style de vie associés à la déficience auditive chez les personnes âgées : une étude transversale de l'étude longitudinale anglaise sur le vieillissement (ELSA) » a été publiée dans la revue BMJ Open.

Sources : www.ncbi.nlm.nih.gov et la revue BMJ Open.

Sign up! Get news updates from hear-it.org