16 mars 2021

Beaucoup trop de personnes âgées vivent avec une déficience auditive liée à l'âge non traitée

Une déclaration d'intention de professionnels dans les domaines du vieillissement et de l'audition identifie cinq domaines clés pour améliorer les soins auditifs chez les personnes âgées.
Beaucoup trop de personnes âgées vivent avec une déficience auditive liée à l'âge non traitée

La déficience auditive liée à l’âge est la déficience de perception la plus courante chez les personnes âgées et la troisième cause la plus fréquente du nombre « d’années vécues avec une déficience ». En effet, les pertes d’acuités auditives et visuelles combinées sont le deuxième facteur de contribution aux besoins de réadaptation dans le monde.

Les capacités sensorielles, y compris l'audition, diminuent avec l'âge et commencent souvent vers la quarantaine tout en augmentant considérablement au-delà de l’âge de 80 ans. Aujourd'hui, une déficience auditive significative touche 466 millions de personnes, soit environ 65% de la population mondiale âgée de 60 ans et plus.

Souvent non diagnostiqué et non traité

Malgré un éventail croissant d'options et de technologies de traitement efficaces, rentables et accessibles, qui aident les adultes atteints de déficience auditive, de nombreuses personnes âgées vivent avec une déficience auditive non diagnostiquée et non traitée qui compromet leur fonctionnement au quotidien et augmente leur risque de problèmes de santé liés à l'âge. Il est essentiel de se pencher sur la déficience auditive chez les personnes âgées, compte tenu des vastes contributions économiques et sociales que les personnes âgées apportent à leur famille et à leur communauté.

Cinq domaines d'action clés

Par conséquent, les secteurs du vieillissement et des soins auditifs ont uni leurs forces pour accroître les connaissances sur le lien entre l'audition et le vieillissement en bonne santé ainsi que de l'importance d'améliorer l'accès aux soins auditifs pour les personnes âgées.

La Fédération internationale sur le vieillissement (IFA), en collaboration avec des leaders des domaines de l'audiologie, de l'oto-rhino-laryngologie, de la psychologie, de la recherche sur la démence, de la gériatrie, de la gérontologie, des universités, de la santé publique, du gouvernement, de l'industrie et des ONG, a lancé une déclaration d'intention basée sur conclusions du « Think Tank on Hearing in Later Life » qui s'est réuni en novembre 2020.

La déclaration met l'accent sur cinq domaines d'action clés qui doivent être mis en œuvre pour améliorer les soins auditifs des personnes âgées :
1. Accroître la sensibilisation et lutter contre la stigmatisation.
2. Synthétiser et diffuser les connaissances pour changer les procédures dans le contexte d'un vieillissement en bonne santé.
3. Articuler les avantages économiques des soins auditifs et faire de la déficience auditive un problème de santé publique
4. Promouvoir l'équité et l'accès aux soins auditifs.
5. Définir les actions nécessaires sur base de preuves.

Téléchargez la déclaration d'intention (en anglais).

Lire aussi:

Recevez nos nouvelles sur la déficience auditive

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles de notre part sur la déficience auditive et d'autres problèmes liés à l'audition, veuillez-vous abonner à notre newsletter.
Pouvez-vous réussir notre test auditif?
Essayez notre test auditif rapide
Pouvez-vous réussir notre test auditif?
Essayez notre test auditif rapide
Écoutez la déficience auditive
Écoutez la déficience auditive
Recevez les dernières nouvelles de Hear-it