26 janvier 2009

Si vous suivez une chimiothérapie, votre capacité auditive peut être endommagée

Une attention particulière est adressée à un des effets secondaires de la chimiothérapie, la déficience auditive.

Une société pharmaceutique a rejoint le Centre d'Audition et de Surdité de l'Université de l'Etat de New York pour lancer une recherche sur la perte d'acuité auditive en tant qu'effet secondaire associé à une chimiothérapie à base de cisplatin. La chimiothérapie endommage les cellules de la cochlée dans l'oreille interne qui vibrent suite aux ondes de son. D'autres sociétés médicales ont également montré de l'intérêt sur le sujet.

Focus sur la qualité de vie suite à une chimiothérapie

« Il y a vingt ans, beaucoup de malades du cancer se considéraient chanceux s'ils survivaient - maintenant, avec les progrès de la médecine, la qualité de vie suite au traitement est également crucial », déclare Mark Downs, Directeur Général de la Technologie et de l'Entreprise de la RNID.


Peter Johnson, un survivant du cancer explique à Audiology online :
« Ce que le la plupart des gens ne comprennent pas est que survivre suite à un cancer n'est pas la même chose qu'une jambe cassée- Une fois la jambe soignée, il y a un retour à la normal. Une fois le cancer soigné, les effets secondaires sont nombreux et vous les découvrez au fur et à mesure ».

La déficience auditive associée à la cisplatin

Le lien entre le traitement à la cisplatin et la déficience auditive est bien connu. La nouvelle étude est la première étape vers une identification de la corrélation directe, afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires. Selon Kristy Gilmer Knight, une pédiatre audiologiste de l'Hôpital pour les enfants OHSU's Doernbecher, le problème est plus répandu est important que ce que les gens pensent.

Typiquement, la perte auditive suite à une chimiothérapie à base de cisplatin se situe aux hautes fréquences. Ce qui rend la perte auditive moins évidente. Les enfants ont moins de risques, mais le risque de surdité partielle suite à la prise de cisplatin doit être déterminé.

Les chercheurs de l'OHSU ont testé la capacité auditive de 67 patients, âgés de 8 mois à 23 ans, suite à leur chimiothérapie. 61 d'entre eux avaient une perte d'acuité auditive.

Source: Audiology Online; RNID.
Publié sur hear-it le 26 janvier 2009.