16 septembre 2020

Commission : la déficience auditive est le principal facteur de risque de démence

La Commission Lancet a répertorié 12 facteurs de risque de démence. La déficience auditive non traitée est le plus grand facteur de risque.

Dans un rapport sur la prévention, l'intervention et les soins de la démence, la Commission Lancet a préparé une liste de 12 facteurs de risque de démence. Le rapport 2020 est un rapport mis à jour du rapport 2017, dans lequel la commission a répertorié neuf facteurs de risque de démence.

Les neuf facteurs de risque d'origine du rapport de 2017 sont : niveau d’études peu élevé, hypertension, déficience auditive, tabagisme, obésité, dépression, sédentarité, diabète et l’isolement social.

Les trois nouveaux facteurs de risque sont : la consommation excessive d'alcool, les lésions cérébrales traumatiques (TCC) et la pollution de l'air.

Selon la Commission Lancet, les 12 facteurs de risque peuvent expliquer 40% des cas de démence. Les 12 facteurs de risque sont potentiellement modifiables, par ex. la déficience auditive peut être traitée à l’aide appareils auditifs et d’implants auditifs. Pour 60% des cas de démence, le risque est encore inconnu.

Déficience auditive

Dans le rapport, la déficience auditive non traitée représente 8%, soit un cinquième, du facteur de risque total de 40%. Dans le rapport de 2017, la déficience auditive représentait 9%. L’ajout de trois nouveaux facteurs de risque ne réduit que de 1% la part de la déficience auditive. La déficience auditive reste le principal facteur de risque.

Dans le rapport, la Commission Lancet écrit que l'utilisation d'appareils auditifs semble réduire le risque excessif de déficience auditive. Par conséquent, la commission encourage l'utilisation d’appareils auditifs pour lutter contre la déficience auditive et pour la réduire en protégeant les oreilles à une exposition excessive au bruit.

Les 12 facteurs de risque

Les 12 facteurs de risque de la Commission pour la démence sont :

  • Déficience auditive : 8%
  • Faible niveau d’étude : 7%
  • Tabagisme : 5%
  • Dépression : 4%
  • Isolement social : 4%
  • Lésion cérébrale traumatique (TCC) : 3%
  • Inactivité physique : 2%
  • Hypertension : 2%
  • Pollution de l’air : 2%
  • Obésité : 1%
  • Diabète : 1%
  • Alcool : 1%
     
  • Au total : 40%

Le rapport, « Prévention, intervention et soins de la démence : rapport 2020 de la Commission Lancet », a été publié dans The Lancet.

Le rapport peut être trouvé ici (en anglais).

Source et photo: The Lancet

Lire aussi:
Recevez les dernières nouvelles de Hear-it