Implant du tronc cérébral (ABI)

Un implant du tronc cérébral (ABI) est un implant auditif conçu principalement pour les personnes ayant un nerf auditif non fonctionnel ou inexistant.

Un implant du tronc cérébral (également appelé ABI) est un dispositif électronique implanté chirurgicalement qui délivre des informations sonores à une personne qui ne peut pas entendre en raison d'un nerf auditif non fonctionnel ou inexistant.

Les implants du tronc cérébral ont trois parties principales :

  • Un audio processeur avec microphone placé derrière l'oreille pour capter les sons
  • Un récepteur/stimulateur placé chirurgicalement sous la peau pour transmettre aux électrodes des informations recueillies par le microphone.
  • Des électrodes recevant les signaux du récepteur/stimulateur. Celles-ci sont positionnées directement sur le tronc cérébral qui, lorsqu'il est stimulé, fournit des informations sur le son et la parole.

Neurofibromatose de type 2

L'ABI a été développé à l'origine pour les adultes atteints de neurofibromatose de type 2, une maladie génétique rare provoquant la croissance de tumeurs sur les nerfs.

Pour les personnes atteintes de neurofibromatose de type 2, l'implantation de l'ABI est généralement réalisée dans le même temps chirurgical que l’extraction des tumeurs.

Autres indications

Aujourd'hui, un ABI peut également être utilisé par des adultes et des enfants dont le nerf auditif et/ou l'oreille interne ne fonctionnent pas pour d'autres raisons. Un implant de tronc cérébral peut, par exemple, être une alternative pour les personnes qui ne peuvent pas utiliser des implants cochléaires.

Connecté directement au tronc cérébral

Un implant du tronc cérébral contourne l'oreille - y compris l'oreille interne et le nerf auditif endommagé - et se connecte directement au tronc cérébral. L'implant ABI stimule directement les voies auditives dans le tronc cérébral pour aider à détecter les sons et fournir aux utilisateurs une variété de sensations auditives.

Formation intensive nécessaire

Après l’intervention chirurgicale et la période de convalescence post-opératoire, les personnes ayant un ABI doivent suivre une période de réhabilitation intensive avec un orthophoniste qualifié pour apprendre à interpréter les sons et à comprendre la parole.

Il est important de noter que le niveau de compréhension de la parole avec un ABI n'est pas le même que pour les personnes ayant un implant cochléaire, d'autres implants auditifs ou utilisant des prothèses auditives. La réhabilitation intensive est donc encore plus importante pour tirer le meilleur parti d'un implant du tronc cérébral.

Candidat pour un ABI ?

Si vous pensez être candidat à un implant du tronc cérébral, contactez un médecin ORL ou un spécialiste de l’audition.

Autres types d'implants auditifs
Les implants cochléaires

Dispositifs à conduction osseuse

Implant d'oreille moyenne