Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

09 juillet 2018

Je n'ai jamais laissé ma déficience auditive de m'empêcher de faire ce que je voulais

Lidia Best a une déficience auditive depuis l'âge de 12 ans. Aujourd'hui, elle utilise un implant cochléaire, est vice-présidente de la Fédération européenne des personnes malentendantes (EFHOH) et travaille pour améliorer les conditions de vie des personnes malentendantes.

Je n'ai jamais laissé ma déficience auditive de m'empêcher de faire ce que je voulais

Polonaise-Britannique, Lidia Best est née en Pologne avec une audition pleine et vers l'âge de 12 ans, à la fin des années 70, la maladie de Ménière l'a frappée et l'a laissée avec une déficience auditive partielle. Aujourd'hui, elle vit au Royaume-Uni et travaille dans l'industrie de la mode à Londres en tant que technicienne de confection.

Auparavant, elle utilisait des appareils auditifs, mais plus tard dans la vie elle a perdu le reste de sa capacité auditive. Aujourd'hui, elle utilise un implant cochléaire.

«Cela m'a énormément aidé au cours des 10 dernières années, me permettant de continuer à fonctionner comme une personne malentendante», dit-elle.

Ma déficience auditive n'a pas été un obstacle

« Pour être honnête, je n'ai jamais laissé ma déficience auditive m'empêcher de faire ce que je voulais. Ma famille et mes amis ne m'ont jamais fait ressentir différente et je suis une personne naturellement confiante, alors je suis ouverte à l'écoute des difficultés. Tous mes amis et collègues au travail sont pleinement conscients de ma «meilleure oreille» qui crée parfois des situations amusantes, mais tout cela se rapporte à l'affirmation de soi et à la recherche de ce qui fonctionne le mieux pour moi.

«J'utilise des stratégies simples comme s'asseoir au bout de la table où je peux voir les lèvres de tout le monde, ainsi je peux lire sur les lèvres, chercher des endroits calmes dans les restaurants où je peux faire face au bruit de fond et le processeur de mon implant utilise système de changement des programmes environnementaux. Lorsque je participe à des réunions intensives, j'utilise des appareils d'écoute assistée ainsi que les sous-titres. "

Vice-président d'EFHOH

Depuis 2014, Lidia Best est vice-présidente d'EFHOH (Fédération européenne des personnes malentendantes).

L'objectif de EFHOH est de réaliser une Europe sans obstacles pour toutes les personnes qui ont des difficultés auditives - de l'éducation à l'emploi jusqu'à la retraite. Le but d'EFOH est d'influencer les politiciens et les preneurs de décision et de collaborer avec des partenaires potentiels au niveau européen pour sensibiliser aux besoins des personnes malentendantes et présenter des solutions réalisables qui bénéficieront à tous ceux qui ont des besoins spécifiques liés à leur audition.

«Nous continuons d'observer la stigmatisation, l'incompréhension et l'absence d'ajustements raisonnables pour ceux qui ont des difficultés auditives», explique Lidia Best.

« Personnellement, je soutiens le travail du conseil d'administration d'EFHOH dans le développement de la politique et de la stratégie de l'EFHOH, la prise de parole en public et la préparation de nos contributions aux consultations publiques. Une partie de mon travail consiste à développer de solides collaborations au niveau international, en apportant notre voix européenne aux agences des Nations Unies telles que l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l'UIT (Union Internationale des Télécommunications) ".

La déclaration d'Essen

«La déclaration d'Essen de 2015 constitue l'un des événements marquants de la fondation EFHOH. La déclaration d'Essen est une déclaration commune de la communauté des malentendants de l'Union européenne. La Déclaration appelle les gouvernements européens à garantir l'accès appareils auditifs, à des appareils d'aide à l'audition, à des appareils d'assistance, abordables et de bonne qualité, ainsi qu'à des normes de formation et de soutien pour les utiliser avec succès.

Convention des Nations Unies sur les droits des personnes déficientes

La Déclaration d'Essen s'appuie sur la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). La Convention est également pertinente pour les malentendants comme le dit l'article 1 : «Les personnes handicapées comprennent celles qui souffrent de handicaps physiques, mentaux, intellectuels ou sensoriels à long terme qui, en interaction avec divers obstacles, peuvent entraver leur participation pleine et effective dans la société sur un pied d'égalité avec les autres personnes. »

Accès aux appareils auditifs

« Un autre aspect important est le choix personnel, la réhabilitation et la qualité de l'appareillage auditif. Nous croyons que tout le monde devrait avoir accès à des appareils auditifs quand elles en ont besoin pour vivre de façon autonome et maintenir des perspectives d'emploi et d'éducation.

« La Déclaration d'Essen stipule que pour 51 millions de personnes malentendantes dans l'Union européenne, ce droit d'accès peut être mieux rempli grâce à des aides auditives financées par l'Etat et à la prolifération de dispositifs d'aide auditive. »

« En Europe, nous avons une assurance universelle financée par l'État ou d'autres moyens de remboursement pour les appareils auditifs. Bien qu'il existe différentes façons de recevoir un remboursement, ils ont tous quelque chose en commun. Ils font souvent partie des politiques de santé approuvées par l'État. Concrètement, cela signifie que tous les États membres doivent veiller à ce que les coûts ne constituent pas un obstacle aux opportunités pour les citoyens malentendants. “

Nous devons continuer à en parler

« Nous, malentendants, devons continuer à nous exprimer et à participer au développement de politiques qui nous touchent directement », déclare Lidia Best.

EFHOH (Fédération européenne des personnes malentendantes).

 

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.