Le site internet numéro un mondial sur la déficience auditive et la surdité
Depuis 1999

25 février 2019

La déficience auditive non traitée dans l'UE coûte plus cher que l'ensemble du budget de l'UE

Environ 22.6 millions de personnes dans l'UE vivent avec une déficience auditive invalidante et non traitée. Une déficience auditive invalidante et non traitée dans l’UE coûte 185 milliards d’euros chaque année. Cela représente 25 milliards d'euros de plus que le budget de l'UE pour 2018. Les coûts sont liés à une qualité de vie inférieure et à un chômage plus élevé chez les personnes malentendantes.

La déficience auditive non traitée dans l'UE coûte plus cher que l'ensemble du budget de l'UE

Un nouveau rapport scientifique détaillé, intitulé « Hearing Loss - Numbers and Costs » (Déficience auditive - chiffres et coûts) , conclut qu'une déficience auditive invalidante et non traitée coûte 185 milliards d'euros chaque année dans l'Union européenne. Les résultats et conclusions détaillées du rapport seront présentés lors d'un déjeuner-débat au Parlement européen à Bruxelles, en Belgique, le 6 mars, dans le cadre de la Journée mondiale de l'audition de l'OMS, le 3 mars.

Qualité de vie et la perte de productivité

Une qualité de vie inférieure en raison d'une déficience auditive invalidante coûte à l'UE 130 milliards d'euros chaque année. La perte de productivité dans la société en raison d'un taux de chômage plus élevé chez les personnes malentendantes coûte 55 milliards d'euros par an dans l'UE. Au total, cela représente 185 milliards d'euros. Le coût ne couvre pas les coûts supplémentaires de soins de santé entraînés par une déficience auditive. Une déficience auditive invalidante est définie par le groupe de recherche Global Burden of Disease (GBD) comme une déficience auditive supérieure à 35 dB.

Dans l’ensemble de l’Europe, y compris dans les pays non membres de l’UE, la déficience auditive invalidante et non traitée coûte 216 milliards d’euros par an.

Le rapport indique que l'utilisation d'appareils auditifs et d'autres solutions auditives améliore la santé et augmente la qualité de vie. Il indique également que les personnes malentendantes non prises en charge sont davantage exposées à l'isolement social, à la dépression, au déclin cognitif et à la démence, tandis que les personnes qui traitent leur déficience auditive ne sont pas exposées à un risque plus élevé que les personnes non malentendantes.

Il y a plus de 34.4 millions de personnes malentendantes (> 35 dB) dans l’UE. Plus de 22 millions de personnes ne suivent pas de traitement pour leur déficience auditive invalidante, alors qu'en Europe, environ une personne sur trois ayant une déficience auditive invalidante utilise des appareils auditifs ou d'autres solutions auditives. Ceci représente plus de personnes que l’ensemble de la population combinée en Autriche, en Finlande, en Irlande et en Lituanie. Avec une population de plus en plus âgée, vivant de plus en plus longtemps et présentant une déficience auditive plus précoce due à une exposition accrue au bruit, cette croissance augmentera encore dans les années à venir.

Une méta-étude

Le rapport, «Déficience auditive - Chiffres et coûts», est une méta-étude qui a analysé et comparé des centaines d’études et de travaux scientifiques au cours des deux dernières décennies sur la prévalence et les conséquences de la déficience auditive ainsi que sur l’utilisation et les avantages des appareils auditifs.

«Le rapport scientifique démontre clairement que la déficience auditive non traitée est un problème de santé majeur et que la déficience auditive non traitée a un impact économique et social énorme sur notre société. Il indique également que le contrôle de votre audition et le traitement de votre déficience auditive sont payants, tant pour l'individu que pour la société », a déclaré le Secrétaire général, Kim Ruberg, de Hear-it AISBL, qui a publié le rapport.

Vérifiez l'audition

«Si vous pensez avoir une déficience auditive, mon meilleur conseil est de faire vérifier votre audition. Vous pouvez commencer par vérifier votre audition à l'aide de l'application «Vérifiez votre audition» de l'OMS ou tester votre audition en ligne à l'adresse www.hear-it.org. Mais si vous soupçonnez que vous avez des problèmes auditifs, je vous conseille vivement de passer un vrai test auditif auprès d’un professionnel de la santé auditive», explique Kim Ruberg.

L'OMS organise chaque année la Journée mondiale de l'audition le 3 mars pour sensibiliser le public aux moyens de prévenir la surdité et la déficience auditive et de promouvoir les soins de l'oreille et de l'audition dans le monde. Le thème de la Journée mondiale de l'audition 2019 est «Vérifiez l'audition».

Le rapport intitulé «Déficience auditive - Chiffres et coûts» est réalisé pour le compte d'audience AISBL par le professeur émérite Bridget Shield de l'Université Brunel à Londres, avec l'aide du professeur Mark Atherton de l'Université Brunel à Londres. En 2006, la professeure Bridget Shield a rédigé le premier rapport pour Hear-it AISBL : «Évaluation des coûts sociaux-économiques de la déficience auditive».

Rapport
Rapport "Hearing Loss - Numbers and Costs" (pdf)
Télécharger le dossier de presse sur le rapport (dossier zip)

Vous êtes bienvenu à utiliser nos articles

Vous êtes les bienvenus à citer ou utiliser nos articles. La seule condition est qu’un lien direct vers l'article spécifique que vous utilisez soit disponible sur la page sur la page où vous nous citez.

Malheureusement, vous ne pouvez pas utiliser nos images car nous ne sommes pas en possession des droits d'auteur, et avons seulement le droit de les utiliser sur notre site.